L'info de la semaine en bref (+ podcast)

Interdiction des terrasses chauffées — Les mesures de chômage partiel sont prolongées jusqu'en décembre pour le tourisme — Toujours plus de réservations de dernière minute... Retrouvez dans la newsletter et sur le site les informations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer.

Publié le 31 juillet 2020 à 14:30
L'actu de la semaine en bref

 

  • Interdiction des terrasses chauffées en 2021

    À l'issue du Conseil de défense qui s’est tenu le 27 juillet, Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, a présenté les mesures issues de la convention citoyenne pour le climat. Parmi elles, l’interdiction des terrasses chauffées dès le prochain hiver, qu’elle considère comme “une pratique aberrante”. 
    Suite à cette annonce, une réunion téléphonique a eu lieu, le 29 juillet entre les organisations professionnelles et Alain Griset, ministre chargé des Petites et Moyennes Entreprises, afin de mettre en place un plan d’action pour accompagner les établissements.

  • Les mesures de chômage partiel sont prolongées jusqu'en décembre pour le tourisme

    “Le chômage partiel se poursuit selon les mêmes modalités jusqu’en septembre et sera prolongé jusqu’au mois de décembre, pour le secteur du tourisme”, a déclaré Jean-Baptiste Lemoine, le 29 juillet au micro de franceinfo. Le secrétaire d’État au Tourisme a toutefois précisé que les modalités seront revues selon l’état du secteur. Jusqu’au 30 septembre, les professionnels des cafés, hôtels et restaurants continuent à bénéficier d’une prise en charge à 100 % par l’État de l’indemnité qui est versée aux salariés en chômage partiel. Celle-ci reste inchangée, et s’élève à 70 % de la rémunération brute. 

  • Tourisme : toujours plus de réservations de dernière minute
    L'office du tourisme et des congrès de Paris et Atout France viennent de publier les résultats de leur baromètre mensuel sur les intentions de voyages de loisirs des touristes français et internationaux. Premier enseignement tiré de cette enquête : les réservations se font de plus en plus au dernier moment. Début juillet, seulement 1 Français sur 2 avait réservé son prochain séjour, et seulement 2 voyageurs actifs européens sur 5.

 

L'article qui intéresse

Relais Bernard Loiseau : une reprise vertueuse

SOS Experts : la sélection de la semaine

Chambres en recouche : y a-t-il des obligations concernant le Covid ? Réponse sur SOS Experts Hygiène en fiches pratiques

Facebook

Les nuits miraculeuses de l’hôtel Sozo, à Nantes, sur Facebook

Twitter

Le ministre des PME Alain Griset est à Honfleur pour rencontrer les restaurateurs et les hôteliers, sur Twitter

Instagram

Jacques et Laurent Pourcel ouvrent Mama Sens à Ho Chi Minh Ville (Vietnam), sur Instagram

Youtube

Réouverture d'un hôtel post-Covid : mode d'emploi, sur Youtube

 

Pour écouter l'actualité en bref (podcast) : cliquez ici


#Récap#

 



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

75 - PARIS 11

Alluma est un bistronomique d'inspiration méditerranéenne-levantine au cœur du 11e arrondissement. Entré dans le guide Michelin 3 mois après son ouverture, Alluma a été sélectionné un des 21 meilleurs nouveaux restaurants du monde par le magazine Condé Nast Traveller à 2023. Notre objectif est de fa

Posté le 17 juin 2024

Chef de rang H/F

75 - PARIS 06

Le Nesle, brasserie traditionnelle française, recherche une/une CHEF DE RANG/ SERVEUR(SE) afin d'accompagner son développement Une maitrise de l'anglais est demandée car quartier très touristique - Plusieurs postes disponibles. Mail: brasserienesle@gmail.com - Tél : 01.46.34.85.19.

Posté le 17 juin 2024

Chef de partie H/F

75 - PARIS 06

Le Nesle, brasserie traditionnelle française, recherche un(e) Chef(e) de partie pour compléter son équipe jeune et dynamique afin d'accompagner son développement. Notre cuisine se veut simple, avec les classiques de la cuisine française, à partir de produits frais et de qualités

Posté le 17 juin 2024