L'hôtellerie fait ses premiers pas dans le métavers

Quelques marques hôtelières se risquent dans le monde virtuel du métavers. Les initiatives sont encore rares, mais ces technologies en développement recèlent de nombreuses opportunités pour le secteur.

Publié le 16 mai 2023 à 13:05

La réalité semble dépasser la fiction. La marque hôtelière lifestyle Leven, basée à Manchester (Grande-Bretagne), a annoncé que son deuxième établissement se situerait à Decentraland : dans cet univers parallèle, les utilisateurs pourront rencontrer leurs pairs sous forme d’avatars, ou participer à des événements bien-être. Aux États-Unis, chez Roomza, les hôtels physiques se contenteront de proposer des chambres : tous les espaces communs, quant à eux, seront déployés dans le métavers. De son côté, la chaîne néerlandaise citizenM a acheté un terrain dans le métavers créé par le jeu vidéo The Sandbox, afin d’y construire un hôtel virtuel. La vente de NFT (actifs numériques certifiés) attachés à des œuvres d'art numérique finance le projet, tandis que les 2 000 acquéreurs se verront offrir des récompenses échangeables dans les hôtels citizenM de leur choix. Bienvenue dans le métavers.

Une offre de consommation disruptive

Coût, pollution numérique, nombre d’utilisateurs restreint, réglementation du marché, confidentialité des données, collecte ou encore stockage d’informations : les freins sont actuellement nombreux. Mais pour Romain Lecomte, manager chez KPMG Hospitality, cette technologie est promise à un bel avenir : “Le métavers dans le secteur du tourisme en est encore à ses prémices, cependant, il pourrait d’ici quelques années représenter un outil de promotion puissant, ainsi qu’une nouvelle offre de consommation totalement disruptive”, prévoit l’expert dans l’étude 'L’industrie hôtelière française en 2022'.

Améliorer l'expérience client

Le métavers présente en effet de multiples possibilités. Grâce à la création d’un jumeau numérique, les futurs clients effectuent des visites virtuelles de l’établissement en amont, ce qui doperait les ventes incitatives. Sur place, il est possible de suggérer à la clientèle des itinéraires virtuels personnalisés (attractions, musées…). L’expérience peut se prolonger via des services virtuels (coaching sportif, rencontre dans le lounge entre avatars du monde entier…). Le métavers permet donc de renforcer l’image de marque de l’établissement et la fidélisation : en participant à des activités dans le métavers, les clients peuvent bénéficier de récompenses, de codes promotionnels...

Les voyages d'affaires du futur ?

Pour les entreprises, le métavers offre un cadre pour améliorer des événements, accueillir des lieux de réunion ou des espaces de coworking… D’après Euromonitor, 12 % des voyages d'affaires auront lieu dans le métavers en 2027, ce qui réduirait à la fois l'impact environnemental et les frais de déplacement.

Séduire les investisseurs

Selon Joanne Dreyfus, associée transport, hospitalité et services chez Deloitte, le métavers va bien au-delà d’un simple atout marketing : “Si les plans virtuels de l’hôtel sont de très bonne qualité, ils seront utiles pour tout le business. Lors de la construction d’un hôtel, le digital twin [jumeau numérique, NDLR] permet d’accéder au projet et de donner son avis sans aller physiquement sur le site. On peut ainsi facilement présenter le projet et séduire de nouveaux investisseurs.”

Former les équipes

Côté ressources humaines, cet outil pourrait aider à attirer les jeunes talents, servir de support pour les formations ou l’intégration des équipes. “Avec le digital twin, on peut faire un programme d’onboarding avant même que les employés arrivent dans l’établissement : ils se repèrent, voient l’ambiance du restaurant… Pour les formations, Sodexo utilise déjà le métavers pour ce qui est santé et sécurité, les gestes qu’on doit faire ou ne pas faire. C’est beaucoup plus pertinent que de montrer un Powerpoint”, poursuit-elle.

Faciliter la maintenance

Le métavers aurait aussi un intérêt en termes de maintenance : “S’il y a des problèmes d’électricité ou de plomberie, il n’y a plus besoin d’avoir des experts sur place. Avec le digital twin, un service central de maintenance est capable de guider quelqu’un dans l’hôtel pour comprendre le problème et intervenir.” Un véritable couteau suisse.

 

#Métavers#


Photo

Publié par Violaine BRISSART



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de partie H/F

13 - MARSEILLE 02

Le restaurant La Table d’Augustine Marseille recherche à renforcer son équipe dynamique et passionnée. Nous recherchons en CDI. • Un cuisinier H/F 1800€net/mois pour 10 services semaine avec 2 jours de repos consécutifs. • Un Chef de rang H/F 1800€ net/mois pour 8 services par semaine. Les

Posté le 25 juin 2024

Responsable de salle H/F

13 - ARLES

Le Mas de peint hotel restaurant 5* nous recherchons un responsable de salle pour venir compléter notre équipe rapidement. Gestion du service du soir et coordination avec le PDJ et le déj. Poste logé, 2jours de repos. Etablissement familial, cuisine locale et raffinée. Anglais recommandé

Posté le 25 juin 2024

Cuisinier H/F

Suisse

restaurant situé au centre du Village de Champéry( valais/Suisse) ouvert midi et soir, recherche un cuisinier/e pour la saison estivale (voir plus). Le poste à pouvoir concerne le poste froid.. Poste logé , salaire ccnt et pourboires.Embauche 01.07 CV à contact@athome-champery.ch

Posté le 24 juin 2024