L'association Française des Maîtres Restaurateurs livre une analyse critique des bons résultats de McDo en France

L'Association Française des Maîtres Restaurateurs (AFMR), présidée par Alain Fontaine, a pris connaissance dans le magazine Alternatives Économiques du 25 janvier 2021 du rapport de l'ONG ReAct sur l'activité de McDonald's en France et a souhaité réagir. Lettre ouverte.

Publié le 02 février 2021 à 10:31

Depuis sa création, l’AFMR défend un modèle de restauration responsable, durable, humaine, avec un engagement fort en faveur de l’apprentissage pour la transmission d’une passion et de valeurs : respect des saisons, produits bruts et frais, circuits courts, cuisine maison, etc…

Les Maîtres Restaurateurs, malgré la crise sanitaire, économique et sociale, continuent de proposer une cuisine de qualité à leurs clients, et s’adaptent en maintenant leur lien privilégié avec les producteurs de nos terroirs.
Depuis le début de la crise, l’AFMR se bat au quotidien pour aider les Maîtres Restaurateurs à mobiliser les soutiens du gouvernement pour tout simplement survivre et sauver nos traditions culinaires françaises.

Paradoxalement, McDonald’s France, en dépit d’une progression de ventes sans précédent, a également bénéficié d’un très important volume d’aides du gouvernement français et versé ainsi des dividendes plus élevés que jamais à ses actionnaires.

Aurions-nous dû considérer que les soutiens du gouvernement à l’emploi des jeunes pouvaient être une source de profits ?

Quand nous lisons que le plan « 1 jeune, 1 solution » de juillet 2020 « pourrait avoir rapporté sur six mois jusqu’à 45 millions d’euros d’argent public à McDonald’s pour des embauches auxquelles ses restaurants ont vocation à procéder de toute façon pour compenser le taux de rotation élevé du personnel (65 % en 2019). », nous aurions pu nous inspirer des pratiques de la chaîne de fast-food pour gagner de l’argent en temps de crise.
Paradoxalement, depuis sa création, l’AFMR et ses adhérents sont engagés pour la transmission à long terme de notre savoir-faire culinaire. Pour préserver notre modèle de restauration, il nous faut embaucher des employés qualifiés et fidèles, transmettre à nos apprentis ce savoir-faire en leur offrant des conditions optimales pour leur avenir professionnel.

Tous les jours, l’AFMR accompagne des Maîtres Restaurateurs pour sauver de la fermeture définitive leurs établissements où la cuisine est faite maison à base de produits bruts et frais, souvent locaux, de façon responsable et durable en lien étroit avec nos terroirs.

Paradoxalement, nous lisons que « le groupe prévoit d’ouvrir 1 300 nouveaux restaurants dans le monde en 2021 ». Il doit y avoir une recette pour le développement de la restauration en temps de crise que les Maîtres Restaurateurs ne connaissent pas !

Malgré la prospérité indécente, dans ces moments difficiles, d’une certaine idée de la restauration, les Maîtres Restaurateurs continueront à se battre tous les jours pour conserver leur savoir-faire, leurs emplois et leurs lieux de sociabilisation ainsi qu’un modèle économique qui respecte les clients, les producteurs et les collaborateurs.

Dans cette période où les paradoxes ne manquent pas, l’Association Française des Maîtres Restaurateurs ne pense pas céder sa place à une restauration industrielle faisant fi d’un développement durable et social.
L’AFMR prône et insiste sur l’idée d’une restauration vertueuse qui permet à chaque acteur de s’épanouir et de pérenniser ainsi le patrimoine culinaire français.

#maitresrestaurateurs# AFMR Restauration #mcdo# Fast Food Emploi aides



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Réceptionniste H/F

85 - CHANVERRIE

Nous recherchons un/e réceptionniste confirmé/e qui rejoindra l'équipe de notre hôtel 5* situé à Chambretaud (85) : Le Château du Boisniard. Nous proposons : Contrat en CDI à 39h/Rémunération mensuelle brute de 2 200.75 euros/Indemnités versées et avantages/Logé et nourri/ 2j de repos consécutifs.

Posté le 05 mars 2024

Chef de partie H/F

20 - PROPRIANO

Chef de partie h/f. Bartaccia hôtel**** Propriano, Corse du Sud Contrat : CDD Salaire : 1900€ nets sur 44h/semaine Période : 01/04/2024 au 31/10/2024 (possibilité de prolonger) Mission du chef de partie H/F : •Le Chef de partie fabrique et dresse les plats conformément aux fiches techni

Posté le 05 mars 2024

Barman(maid)

75 - PARIS 04

Groupe de Brasseries Parisiennes recherche Barmans ou Barmaids confirmés. Poste a temps plein en CDI à pourvoir immédiatement. Poste du matin et du soir, pas de coupures et 2 jours de repos consécutifs. Salaire motivant.

Posté le 05 mars 2024