Hygiène en fiche pratique : respecter les règles de traçabilité

En plus du respect des bonnes pratiques d'hygiène et de la mise en place de procédures fondées sur la méthode HACCP, la traçabilité est l'un des piliers du Paquet-Hygiène dont l'exploitant est responsable, et s'avère désormais incontournable dans chaque établissement de restauration, quelle que soit sa taille ou son activité.

Publié le 25 mars 2016 à 16:15
Depuis 2005, la traçabilité de la fourche à la fourchette est devenue obligatoire et concerne chaque acteur du secteur alimentaire, notamment de la restauration, qu'elle soit collective ou commerciale.

 

Qu'est-ce que la traçabilité ?

C'est la capacité de retracer, à travers toutes les étapes de la production, de la transformation et de la distribution, le cheminement d'une denrée alimentaire, d'un aliment pour animaux, d'un animal producteur de denrées alimentaires ou d'une substance destinée à être incorporée ou susceptible d'être incorporée dans une denrée alimentaire ou un aliment pour animaux (règlement (CE) n°178/2002, article 3, point 15).

Afin de garantir au consommateur final un produit sûr et sans danger pour la santé, tous les aspects de la chaine de production alimentaire, de la production primaire (culture de céréales, élevage d'animaux, traite, etc.) et de la production d'aliments pour animaux jusqu'à la vente ou la fourniture de denrées alimentaires au consommateur, doivent en effet être pris en compte. Le restaurateur est l'un des derniers maillons avant le consommateur final et à ce titre, peut être le point de départ d'investigations pour retrouver un aliment suspect, responsable d'intoxications alimentaires ou engendrant des problèmes de santé chez le consommateur.


Les obligations

Le restaurateur et tous les autres maillons de la chaîne alimentaire doivent conserver les informations principales des produits reçus et utilisés : dénomination, code-barres, numéro de lot, DLC (date limite de consommation) ou DDM (date de durabilité minimale) et fournisseur.

Chacun peut choisir les moyens permettant de retrouver les informations dans les meilleurs délais en cas d'alerte sanitaire :

- étiquettes détachables, faciles à coller ensuite sur des cahiers ou classeurs (proposé par de nombreux fournisseurs) ;

- découpe manuelle des étiquettes, avec classement quotidien ou hebdomadaire dans des sachets ou collage (cahier, classeur…). Les étiquettes de produits animaux doivent être si possible lavées avant classement ;

- logiciel adapté avec lecteur optique et transfert informatique des données ;

- scan ou photographie des étiquettes, etc.

Dans les deux derniers cas, n'oubliez pas de faire des sauvegardes régulières.

 

Le délai de conservation

• Les bons de livraison et les étiquettes des produits frais destinés au tranchage ou au service sont à conserver entre 2 et 8 semaines.

• Les étiquettes des produits secs ou surgelés doivent être conservés 5 ans après la DDM ou 6 mois après la DDM pour les produits se conservant plus de cinq années.

• Pour les autres produits frais, ces éléments de traçabilité doivent être conservés 6 mois après la DLC.

 

Les éléments à mettre à la disposition des services de contrôle

D'autres éléments, classés dans le Plan de maîtrise sanitaire de l'établissement, compléteront ce dispositif :

- une description exacte des denrées, provenant d'établissements agréés dument identifiés ;

- coordonnées (nom, adresse et numéro de téléphone) des fournisseurs de toutes les denrées alimentaires et additifs, y compris les coordonnées des chasseurs, ramasseurs de champignons, fermiers agréés, cash and carry… ;

- coordonnées des clients s'ils sont professionnels (entreprises, collectivités, voyagistes…) ou si vous les livrez (portage à domicile, maisons de retraite, écoles etc.) ;

- dates de livraison des denrées alimentaires, quantités livrées et mode de conservation. Ces indications se retrouveront sur la fiche de réception remplie lors de la réception des denrées ;

- pour les végétaux (fruits et légumes) : quantités livrées, mode de conditionnement, variété et numéro de lot.


Des produits animaux provenant d'établissements agréés dûment identifiés

En application du règlement (CE) n°853/2004, tout exploitant du secteur alimentaire mettant sur le marché des denrées d'origine animale doit disposer d'un agrément sanitaire s'il fournit ses produits à un autre établissement. Si, par exemple, vous désirez acheter de la salade piémontaise déjà prête et contenant du jambon, vous pourrez uniquement vous fournir auprès de fournisseurs agréés. Le rayon traiteur d'une grande surface ne pourra pas convenir (sauf si le commerce est agréé pour la vente aux restaurateurs).
 

Article réalisé en partenariat avec la DGAL. 

Photo

Publié par Laurence LE BOUQUIN



Commentaires
Photo
Didier Bretonniere

vendredi 4 juin 2021

Bonjour, aujourd'hui quelles sont les règles de traçabilité, cela concerne que les produits animal, poisson ou tous les produits traités en cuisine. Merci
Photo
Laurence LE BOUQUIN

mardi 8 juin 2021

Bonjour monsieur Bretonnière,
La traçabilité concerne tous les produits traités en cuisine. Les étiquettes qui permettent d’identifier un produit alimentaire doivent être conservées jusqu’à ce que la denrée alimentaire finale soit utilisée dans son intégralité, ou dans certains cas particuliers un peu plus longtemps comme pour les fruits de mer (les étiquettes doivent être conservées 60 jours). Les autres éléments de traçabilité (Bons de livraison complets, factures etc...) doivent être conservés pendant 6 mois pour les produits frais (ayant une DLC) et 5 ans pour les produits ayant une DDM.
Cordialement,

Signaler un contenu illicite

Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de partie H/F

06 - CANNES

Pour notre restaurant le Warm'Up au sein du bowling, nous recherchons un(e) chef de partie Horaires 16h à minuit Samedi ou dimanche en coupure d'octobre à mai (11h 14h) 2J de repos/semaine CDI 39h (possibilité CDD) Salaire net 1800 à 2000 selon compétence contact : cannes.loisirs@orange.fr

Posté le 23 février 2024

Responsable de salle H/F

75 - PARIS 09

Les restaurants Pantruche, Caillebotte, Belle Maison et Coucou (75009) recherchent de nouveaux profils passionnés pour renforcer leurs équipes de salle : MANAGERS (H/F) & CHEFS DE RANG (H/F). 4 jours de coupure, 3 jours de repos Venez travailler de beaux produits dans une ambiance jeune et dyna

Posté le 23 février 2024

Assistante Gouvernante H/F

83 - GASSIN

Vous souhaitez rejoindre un établissement 5* discret et élégant avec une vue imprenable sur la mer et le village de St Tropez pour la saison estivale? L'Althoff Hôtel Villa Belrose membre des Leading Hotels of the World, composé de 40 chambres, recrute un Assistant gouvernant H/F. Sous la directio

Posté le 23 février 2024