Florian Favario, nouveau 2 étoiles Michelin 2023

Talloires (74) Florian Favario a décroché sa première étoile en binôme. sa femme Sandrine en salle, lui en cuisine. C'est pour lui le couronnement du travail d'une équipe de passionnés.

Publié le 06 avril 2023 à 17:05

Dans son auberge toute simple, entourée de neige l’hiver et de vaches l’été, Florian Favario, natif de la Haute-Savoie, savoure sa deuxième étoile. “Aucune pression par rapport à ce que l’on fait tous les jours, c’est juste le couronnement du travail d’une équipe, en salle et en cuisine. On pourrait les citer tous, car ils sont tous partie prenante de cette belle étoile. L’Auberge de Montmin est un restaurant familial, une communauté de passionnés, nous travaillons ensemble pour un projet commun : accueillir nos clients, les recevoir et les rendre heureux.”

Cette deuxième étoile est aussi une étape dans le cheminement culinaire de Florian Favario. Apprenti, à 14 ans, chez Laurent Petit à Annecy-le-Vieux, il concrétise au fil des ans les expériences étoilées, chez Michel Rostang, Jean-Marc Banzo, Jean-Michel Diot aux États-Unis, Thierry Marx et enfin Éric Frechon, avec qui il décroche, en binôme, une étoile au Lanesborough à Londres. Il complète aussi ses aventures culinaires dans les concours, une vraie passion. Il a d’ailleurs terminé second du Bocuse d’or France.

 

Une cuisine engagée

Mais, loin de rêver aux brigades étoilées, Florian Favario veut ouvrir sa propre table, où il pourra décliner sa philosophie culinaire. Il retourne alors dans sa région natale, et s’installe avec sa compagne, Sandrine Deley, et leurs enfants dans une petite maison proche du village de Montmin. Les clients feront la démarche de venir le voir. “C’était un challenge d’imposer cette vie de village en montagne, à ma famille, après Paris et Londres. Un vrai choc culturel. De toute façon, Sandrine est essentielle à ma réussite, l’un sans l’autre, ça ne marche pas. La première étoile tombe en à peine sept mois. “Avec cette deuxième étoile, ma cuisine va encore gagner en précision et mon propos culinaire va s’accentuer. Ma recherche de fournisseurs en fait partie. Je vais dans les fermes, je choisis mes produits. Sinon, on passe à côté de l’essentiel. Cela donne un supplément d’âme à la maison. “J’ai encore plein de projets pour que ma cuisine soit encore plus pertinente.” Sandrine Deley, tout sourire, conclut : “Cette récompense est la cerise sur le gâteau. Le rêve continue.”

 

#FlorianFavario# Michelin #AubergeDeMontmin#


Publié par Fleur Tari



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de partie H/F

56 - ARZON

Recherche Chef de partie, commis de cuisine, pâtissier, Responsabilités : - Responsable du poste - Respect des normes HACCP - Travailleur, rigoureux et dynamique - Participation à la mise en place de la carte et des plats du jour - Créatif et capable de proposer des idées pour améliorer les

Posté le 18 avril 2024

Chef de rang H/F

75 - PARIS 02

Restaurant LES JALLES, 14 rue des Capucines, Paris 2ème (métro OPERA) recrute en CDI, H/F: CHEF DE RANG anglais souhaité. Horaires continus. Repos week-end. Contact: 06.13.58.88.52.. Ou fjaouen.fj@orange.fr No.153P2384

Posté le 18 avril 2024

Serveur H/F

75 - PARIS 11

Brasserie de quartier recherche un serveur/barman expérimenté , autonome, pour l'ouverture du café: sortir la terrasse ,nettoyage, mise en place , et servir les petits déjeuners ,7H 16H, repos jeudi vendredi , 2000 net évolutif selon profil. Envoyer cv ou déposer le au 151rue de la roquette 11eme

Posté le 18 avril 2024