Classement hôtelier : une actualisation des critères où développement durable et numérique donnent le ton

Le classement hôtelier évolue : le nombre de critères obligatoires lié au développement durable a quadruplé, car les comportements et les attentes ont évolué. Explications et revue de détail avec Guillaume Lemière, directeur des affaires juridiques et réglementaires d'Atout France.

Publié le 19 janvier 2022 à 16:11

La donne va changer à partir du 1er avril 2022. Un arrêté du 29 décembre 2021, publié au Journal officiel du 14 janvier 2022, valide un nouveau tableau de classement hôtelier, qui concerne 87 % des chambres en France. Une actualisation menée par Atout France, qui se base notamment sur des critères liés au développement durable et au numérique. Un parti pris qui répond à une double attente : “Celle des clients et celle des hôteliers”, constate Guillaume Lemière, directeur des affaires juridiques et réglementaires d’Atout France. “Le nombre de critères liés au développement durable a quadruplé”, poursuit-il, passant de 3 à 12. Le tout assorti d’un barème de points.

Quelques exemples : pour maintenir son classement et éviter de sortir de la piste aux étoiles – car, ici, pas question de rétrogradation -, il faudra au moins avoir pris une mesure de réduction d’eau et d’économie d’énergie, trier les déchets, inciter les clients à ne pas changer de serviettes de bains systématiquement, utiliser un produit d’entretien respectueux de l’environnement, travailler en cuisine trois produits issus du bio ou du commerce équitable… la liste est longue. Quant à l’obligation de former son personnel au développement durable, avec un programme d’au moins trois heures, validé par un organisme de formation, l’inspecteur d’un dossier de classement pourra retirer 5 points en cas de non-respect. “Avec le renforcement des critères de développement durable, on renforce la crédibilité du classement, tout en préservant son économie générale et sa spécificité”, explique Guillaume Lemière, qui ajoute : “Le classement n’est pas devenu un label environnemental.”

Valoriser certaines séquences du parcours client avec le numérique

Le digital se fait aussi critère de qualité. Atout France incite, en effet, à valoriser certaines séquences du parcours client avec le numérique. À l’instar du check-in, la clé de chambre sous forme de QR code ou une version numérique du room directory. “Mais cela ne doit pas empêcher d’avoir du personnel à la réception, prévient Guillaume Lemière. Bien au contraire. Déchargé de l’enregistrement des informations administratives, un réceptionniste peut, par exemple, accompagner un client jusqu’à sa chambre.” Atout France a également imaginé de nouveaux dispositifs pour faciliter la mutualisation d’équipements et de services entre hébergements classés : une piscine peut ainsi devenir commune à deux hôtels. Enfin, les auberges de jeunesse – elles sont quelque 350 en France - devront répondre, elles aussi, à des critères de qualité à partir du 1er juillet 2022.

classement hôtelier


Photo

Publié par Anne EVEILLARD



Commentaires
Photo
François-Xavier Bonnot-Yvernay

mardi 18 janvier 2022

C’est bien cela va dans le sens de la société. Cependant quid des personnes qui n’ont pas de smartphone (par choix, par âge, par moyens…) pour toute la numérisation en cours déjà partout ? Et surtout est ce vraiment le plus important? Quant à l’écologie je soutiens aussi mais les petits établissements de campagne qui comptent encore sur le classement de leur établissement mais dont le patron gère tout et n’a pas le temps d’organiser (voire payer) les formations de ses salariés (même si c’est obligatoire on le sait tous) ou de mettre en place de nouveaux protocoles ? Atout France se rend il compte que malgré ces nouveautés et la pseudo réorganisation dernière, leurs critères n’ont plus vraiment de rapport avec les attentes des clients ?! A bon entendeur
Photo
Franck LECLERC

mercredi 9 février 2022

dans le tableau de classement :

- critère 228 (utilisation de sources d'eau non potable pour les WC) : ne serait-ce pas strictement interdit par les services des eaux de toutes les communes de France, car leur facturation du traitement des eaux usées se base exclusivement sur la consommation d'eau potable ?

- critère 232 (système de tri des déchets pour la clientèle) : ne doit il pas devenir 'non applicable' lorsque la collectivité ne propose pas de dispositif de collecte pour le tri des déchets (comme pour le critère 233) ?
sinon ça reviendrait à demander aux clients de trier dans leur chambre pour à la finale tout mettre dans la même poubelle !

Ne serait-il pas judicieux de reporter ces normes ?
Car après 2 ans (minimum) d'activité extrêmement réduite (cause covid), les organismes de certification n'ont pas pu épurer les contrôles des anciennes normes dûs aux fermetures et sont submergés par les demandes !

Signaler un contenu illicite

Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

30 - NIMES

Brasserie Bistr'AU + Restaurant Gastronomique Jérôme Nutile (MOF 2011) étoilé Michelin à Nîmes (30), recherche H/F passionné(e), sérieux(se), rigoureux(se), motivé(e) et autonome, pour renforcer son équipe : CUISINE Restaurant Gastronomique * / Brasserie Le Bistr'AU : Second de Cuisine / Chef d

Posté le 19 avril 2024

Pâtissier H/F

63 - CHAMALIERES

Le RADIO, restaurant étoilé Michelin à Chamalières (63) recherche PÂTISSIER (H/F) Repos Dimanche + Lundi + Samedi midi. Salaire motivant. Expérience et esprit d'équipe exigés. Si cette offre vous intéresse, contactez le chef Wilfrid CHAPLAIN 06 98 52 82 00 ou par mail resa@hotel-radio.fr. A biento

Posté le 19 avril 2024

Commis Pâtissier H/F

35 - RENNES

Le Balthazar Hôtel & Spa, MGallery Hôtel Collection 5*, idéalement situé en centre-ville de Rennes (35), recrute pour son restaurant La Table de Balthazar, un(e) Commis(e) de cuisine pâtisserie H/F en CDI. Rattaché(e) au Chef de La Table de Balthazar, et en lien avec la Cheffe Pâtissière, au sein

Posté le 19 avril 2024