Boris Henriroux, le renouveau dans la continuité à La Pyramide

Vienne (38) Inaugurée en 1822, La Pyramide a fêté ses 200 ans entre hôtellerie de prestige et gastronomie de renom. À sa tête depuis le 18 juin 1989, Patrick Henriroux a été rejoint par son fils en septembre 2010, aujourd’hui président aux côtés de sa sœur Leslie, directrice générale de l’entreprise familiale.

Publié le 22 mai 2024 à 10:14

Après des études de commerce, un BTS banque et une licence de marketing événementiel - initialement menée dans le but de travailler dans le monde du sport -, Boris Henriroux intègre l’entreprise familiale, La Pyramide à Vienne (Isère). “Au départ, c’était une période entre deux jobs pour moi. J’ai tout de suite voulu travailler au bureau : j’ai créé le site internet, les réseaux sociaux… Puis j’ai eu la chance de voyager, notamment en Asie, et de prendre la mesure de La Pyramide à l’international. À partir de ce moment, j’ai eu envie de soulager mon père afin de le laisser se consacrer à la cuisine.”

Il progresse alors dans la maison et s’adapte à tous les besoins : la plonge, les bagages, le service en terrasse pendant l’été et même un job de voiturier, qui lui font vivre tous les postes par petites séquences, lui apportant une vision globale de l’établissement et aujourd’hui beaucoup plus de compréhension des besoins et attentes de ses différents collaborateurs.

 

“Pour être respecté, il faut être respectable”

N’hésitant jamais à donner un coup de main, quel que soit le poste, Boris Henriroux fait preuve d’une vision altruiste et avant-gardiste du management : “On essaie d’avoir un temps d’avance dans ce domaine, on fait beaucoup pour nos collaborateurs et ils nous le rendent bien. Nous ne connaissons pas de problème de recrutement.”

Avec 60 salariés répartis sur 14 corps de métiers, le président de la Pyramide se montre aujourd’hui confiant quant à la politique de l’hôtel-restaurant en matière de ressources humaines : “Chez nous priment l’humain et la gentillesse, on ne bride pas les gens dans leur envie de progresser et d’avancer dans leur carrière. On a les “dinosaures” de la maison, ceux qui sont là depuis plus de dix ans - à l’instar de notre maître d’hôtel et meilleur ouvrier de France Michael Bouvier, en place chez nous depuis vingt ans - les jeunes dans la mouvance et de nombreux collaborateurs qui décident de revenir après s’être forgé de l’expérience en France ou dans le monde.” David Castagnet, aujourd’hui chef exécutif de La Pyramide, revenu après un passage notamment chez Christophe Roure à Lyon, en est la parfaite illustration.

 

“On est avant tout des aubergistes”

Membre des Relais & Châteaux, l’ancien havre de Fernand Point se dessine avant tout comme un repaire de bienveillance chaleureuse. “Ma vision de l’hôtellerie passe par là, on ne peut pas tout miser sur la décoration ou la technologie, déroule Boris Henriroux. Bien que l’on ait tout refait à neuf, je ne néglige jamais le confort de la literie ou tout simplement l’accueil personnalisé pour chaque client. On est avant tout des aubergistes. Si on connaît son client, on sait quoi faire et comment le fidéliser. Nous prenons le temps d’échanger avec chaque hôte, de le connaître… Et nous notons chaque information afin de se la remémorer quand il revient et de lui créer un programme et des propositions personnalisées. Cela prend du temps, mais on s’y retrouve avec un bon taux de remplissage !”

Les objectifs de Boris Henriroux à La Pyramide ? “Continuer à pérenniser cette entreprise dans le temps, à investir afin de garder une longueur d’avance, avoir toujours des projets comme la création d’un spa, d’une boutique, et pourquoi pas de se développer dans la ville avec des villas privatives.”


Publié par Julie GARNIER



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Commis de cuisine H/F

20 - BONIFACIO

Bonifaccio (Corse-du-Sud), Restaurant recherche CDD saisonnier: COMMIS CUISINE, SERVEUR(SE) confirmé(e)s. Nourri(e)s, logé(e)s, blanchi(e)s, 06.12.90.12.26/ 04.95.10.15.16. lebo20169@gmail.com No.156J6391

Posté le 24 juin 2024

Chef de rang H/F

75 - PARIS 06

Cherche Chef de rang motivé homme ou femme avec minimum 5 années d'expérience pour poste de jour sans coupure. Repos mardi et mercredi. Veuillez vous présenter au Select Montparnasse 99 Boulevard du Montparnasse 75006 Paris entre 15h et 16h.

Posté le 24 juin 2024

Adjoint de direction de restaurant H/F

92 - Rueil-Malmaison

SCHNEIDER à Rueil Malmaison (92), possibilité de se garer. restaurant d'entreprise Premium, FOOD COURT qui fait en moyenne 950 couverts par jour Vous managez avec le directeur une équipe de 25 collaborateurs Travail du Lundi au Vendredi de 07h00 à 15h30 Rémunération brute mensuelle: 2700 EUR sur 13

Posté le 24 juin 2024