Ar Collection : bien plus qu'une simple marque hôtelière

Bretagne Cinq étapes, une collection. Que se cache-t-il derrière Ar Collection, marque hôtelière bretonne créée par le groupe Ruello. Réponse avec son directeur général, Yann Maréqua.

Publié le 25 avril 2024 à 14:31

Si l’on devait définir en quelques mots Ar Collection, on pourrait évoquer l’art de vivre en Bretagne. Réunissant cinq établissements répartis en Ille-et-Vilaine, Finistère et Côtes-d’Armor, la marque du groupe Ruello, créée en 2021, a misé sur le haut de gamme “chic et abordable” avec une notion forte de proximité. En breton, ‘ar’ signifie ‘près de’. Un concept décliné dans plusieurs lieux : ‘Ar mor’ près de la mer, ‘Ar goat’ près des bois… Ici, la marque veut surtout être “près des gens”.

 

Des établissements d’exception

“À l’origine, le groupe Ruello était principalement basé à Rennes dans le domaine de l’hospitalité, se souvient Yann Maréqua, directeur général d’Ar Collection. Au cours de leurs investissements, ils ont acquis deux établissements à Saint-Malo et Dinard. De vrais coups de cœur, sans projets particuliers. Et puis la Covid est arrivée. On a eu davantage de temps pour réfléchir. On s’est alors demandé comment trouver une cohérence entre nos établissements rennais et ceux de la côte. Entre-temps, le Moulin de Rosmadec a intégré le groupe. À ce moment-là on travaillait déjà avec Christian Le Squer pour le Paris-Brest et on s’est dit qu’il y avait quelque chose à faire ! L’idée de la marque est née à ce moment-là.”

“On fonctionne sur les mêmes paramètres dans chaque établissement : tous sont classés 3 étoiles, avec 20 à 30 chambres, situés dans des lieux représentatifs de la Bretagne et avec une forte dimension humaine. Le directeur d’établissement et le chef sont salariés, mais leur marge de manœuvre est importante et on leur accorde notre confiance. On est juste là pour affiner et cadrer, mais on les laisse vraiment s’exprimer. La spécificité est que Christian Le Squer et le sommelier Éric Beaumard dirigent les cartes des cinq établissements indépendants.”

 

Une stratégie inversée

“La stratégie s’est faite un peu à l’envers : souvent on a un projet et ensuite on investit. Nous, c’est l’inverse ! On avait les établissements et on a imaginé notre stratégie autour de ces derniers. Notre première stratégie était d’unifier ces établissements. Aujourd’hui, nous ne sommes pas dans une logique de développement absolu. S’il y a des opportunités, pourquoi pas, mais il faut que ce soit vraiment cohérent. On préfère prendre le temps”, conclut le directeur général.


Publié par Stéphanie Decourt



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Réceptionniste H/F

73 - COURCHEVEL

RECEPTIONNISTE h/f COURCHEVEL ÉTÉ 2024 Alpine Résidences propose des appartements et chalets haut de gamme à la location, dans les plus belles stations des Alpes : Courchevel, Val d'Isère et Méribel en Savoie et Les Gets en Haute-Savoie, au cœur du territoire des Portes du Soleil. Rejoignez no

Posté le 14 juin 2024

Femme/Valet de chambre

83 - HYERES

La VILLA SAINTE ANNE, hôtel*** et restaurant semi-gastronomique, membre des Maîtres Restaurateurs, située sur l'île paradisiaque de Porquerolles dans le Var, recherche pour compléter son équipe, dès que possible jusqu'au 3 novembre 2024 : - FEMME/VALET DE CHAMBRE Vous disposez d'un bon sens re

Posté le 14 juin 2024

Technicien (Agent, Ouvrier) de maintenance H/F

28 - Guainville

Situé à moins d’une heure de Paris, c’est au cœur d’un parc de 40 hectares que le Domaine de Primard vous accueille. Son jardin, dessiné par Jacques Wirtz, abrite plus de 250 variétés de roses et une collection d'arbres rares. Vaches Highland, moutons d'Ouessant et Nez noir du Valais, poules, ânes

Posté le 14 juin 2024