Le tourisme d’affaires confirme sa bonne santé, selon Coach Omnium

Alors que le marché avait été fortement affecté après la crise sanitaire puis avait amorcé une reprise en 2022, l’année 2023 a confirmé les espérances du secteur, affirme le cabinet d’études dans la 31e édition de son enquête annuelle sur les tendances de la demande en Mice par les entreprises commanditaires. L’année 2024 s’annonce bien malgré la baisse de l’activité évènementielle en lien avec la tenue des Jeux olympiques.

Publié le 30 avril 2024 à 14:05

“Les rencontres longues en visioconférence ont fait leur temps. On a besoin de se voir, d’autant plus quand beaucoup de cadres fonctionnent encore en télétravail” : voici le constat établi par Coach Omnium dans la 31e édition de son enquête, réalisée avec le groupe 1001 salles, portant sur les tendances de la demande en Mice par les entreprises commanditaires. “Les séminaires et conventions sont une nécessité, insiste le cabinet d’études. Ils sont irremplaçables pour motiver, stimuler et gratifier les équipes. Ils contribuent à la relance économique et à la bonne ambiance sociale.”

Différents enseignements sont portés en matière de budget, d lieux de séminaires, développement durable, motifs de réunions, activités, préférence d’hôtels…

 

Budgets : si la demande reprend, les entreprises continuent de faire attention aux dépenses. Pour cela, elles réduisent le nombre d’événements, de participants, ainsi que les distances pour se réunir. Le fait que les prestataires aient augmenté leurs prix pour répercuter l’inflation de leurs charges d’exploitation les incite d’autant plus à la vigilance, la négociation, la mise en concurrence…

Hôtels : après une désaffectation de quelques années, les hôtels remontent dans la demande comme lieux de séminaires (ils intéressent 72 % des entreprises). Les 4 et 5 étoiles (ou assimilés) sont à présent dans les préférences pour héberger les participants ou tenir des séminaires résidentiels, alors que c’était plutôt les 3 et 4 étoiles auparavant.

Lieux atypiques : les participants et organisateurs recherchent plus largement des sites originaux et dépaysants : anciennes usines transformées, lofts, ateliers, centres culturels, mais aussi châteaux et monuments historiques…


RSE et développement durable : cette dimension est devenue impérative depuis la pandémie et la loi Climat et Résilience du 22 août 2021. 77 % des commanditaires déclarent que les engagements écologiques sont souvent ou toujours des critères de sélection de prestataires.


Motifs de réunions : tout ce qui tourne autour de la stimulation et de motivation des collaborateurs est en augmentation (concernant 7 entreprises sur 10). Coach Omnium constate une explosion de la demande sur l’événementiel (72 % des entreprises en organisent) et les incentives (50 %). 

Activités périphériques : les activités ludiques et participatives sont plébiscitées, ainsi que celles orientées sur l’éco-responsabilité (56 % des entreprises), allant du nettoyage des plages, la participation à des œuvres caritatives…

Durées et capacité : les manifestations les plus communes durent en moyenne une à deux journées et réunissent en général moins de 100 personnes (moins de 50 personnes pour les PME-PMI). Au-delà de 200 personnes, la demande est bien plus rare.

Manifestations à l’étranger : les évènements organisés à l’international progressent. Alors qu’après le coup d’arrêt du Covid, les entreprises étaient 20 % à réaliser des manifestations à l’étranger en 2022, elles sont désormais 31 % en 2023, soit un niveau qui se rapproche de celui d’avant la crise sanitaire (37 %).

Internet dans la recherche de prestataire : il reste l’outil n°1 par la recherche par mots-clés, mais aussi à travers la montée en puissance des marketplaces (utilisés par 36 % des entreprises interrogées), des réseaux sociaux (24 %). Pour autant, les modes de recherche se diversifient, les ‘venue finders’, agences évènementielles et bureaux des congrès sont de plus en plus demandés.


Photo

Publié par Roselyne DOUILLET



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

75 - PARIS 08

Second de cuisine H/F - Matignon // Rejoins-nous et deviens créateur d'art de vivre ! Beaumarly est une histoire de famille, d'amitié et d'entrepreneur. Notre Gouvernance est restreinte, nous prenons des décisions et nous évoluons rapidement. Nous construisons notre entreprise au gré des oppo

Posté le 16 juillet 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

33 - LEGE CAP FERRET

(33) Recherche CUISINIER (H/F) profil expérimenté pour terminer la saison. Poste logé / Bassin d'Arcachon. 150 Cvts/ jour. Contact: pierredesplanques2@gmail.com Tél.: 06.20.15.11.04.

Posté le 16 juillet 2024

Femme de ménage - Homme d'entretien

06 - ST ETIENNE DE TINEE

Recherche , URGENT: poste FEMME/ VALET DE CHAMBRE contrat CDD jusqu'au 31 août 1600/1800€ net selon expérience, logement individuel en studio, repas du midi inclus. Structure de 16 chambres travail en binôme sans coupure. Hôtel**** situé sur Auron à 1h de Nice. Envoyez votre CV sur mail@chaletdaur

Modifié le 16 juillet 2024