3 questions à Michel Sanson, président du GECO Food Service

Paris (75) Élu en décembre 2022, pour une prise de fonction en juin 2023, à la présidence du GECO Food Service - groupement des industriels fournisseurs des marchés de la consommation hors domicile -, Michel Sanson a ensuite amorcé une période d’observation. Il livre ses premières priorités et autres pistes de travail.

Publié le 22 février 2024 à 11:15

Depuis votre arrivée à la tête du GECO Food Service, quels sont vos premiers constats ?

Michel Sanson : Tout d’abord, le GECO compte une centaine d’entreprises adhérentes, toutes issues du secteur de la restauration hors domicile. Soit un millier de contacts aux profils variés, puisque nous avons aussi bien des professionnels du marketing, du commerce, de la RSE, que des nutritionnistes ou encore des juristes. Preuve que le facteur humain reste une clé du succès d’une entreprise liée à la restauration. Dans un second temps, j’ai été frappé par la multiplicité des défis que sont la transition écologique, la transition alimentaire et la transition générationnelle, avec un marché des séniors qui ne cesse de croître. Autre constat : nous sommes un décrypteur de tendances des marchés de la consommation hors domicile et nos actions doivent rendre nos adhérents toujours plus agiles. Surtout à l’heure de la hausse des coûts des matières premières et de celle des tarifs de l’énergie, associée aux nouveaux comportements des consommateurs et à une inflation qui pèse sur leur pouvoir d’achat. Enfin, nous devons rester fidèles à nos valeurs. À savoir une ouverture d’esprit - car nous sommes dans un marché en mouvement perpétuel -, un engagement sur le long terme et une quête d’excellence indispensable pour maintenir notre crédibilité et notre capacité d’influence vis-à-vis des pouvoirs publics.

Quelles pistes de travail souhaitez-vous développer ?

Le GECO doit poursuivre son travail de décryptage de l’environnement réglementaire et des tendances du moment. Parallèlement, il faut développer notre offre de formation - certifié Qualiopi depuis l’automne 2023 -, car les attentes sont croissantes, notamment en matière de RSE et category management. Enfin, nous devons continuer à affirmer notre rôle de point de référence d’un écosystème : le GECO est le lieu où l’on peut réfléchir sur les enjeux de toutes les restaurations.


Quelles sont les prochaines études que le GECO Food Service va publier ?

Après l’étude 'Horizon 2030', sur la restauration de demain qui tend vers le cuisiner écologique, les menus hybrides – avec du végétal, du sucré, du healthy, des saveurs du monde… - et l’expérience client, nous préparons des travaux complémentaires. À l’instar de l’étude intitulée 'Comment la dynamique digitale impacte la chaine amont de la restauration', qui sera présentée au printemps 2024, avec des données de compréhension des attentes des restaurateurs. Puis, à la rentrée 2024, nous publierons également des travaux menés sur la hiérarchisation des critères d’achat en fonction des typologies de clients.


Photo

Publié par Anne EVEILLARD



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de rang H/F

06 - ROQUEBRUNE CAP MARTIN

Restaurant semi-gastro, Roquebrune Cap Martin cherche chef de rang 39h CDD avril/octobre. 2 ans d'expérience exigé. Motivé, réactif, autonome, organisée, anglais parlé. Salaire à convenir si Possibilité Logement www.laroquebrunoise.com Wattsapp 06 80 36 50 85 restaurant@laroquebrunoise.com

Posté le 19 avril 2024

Chef de partie H/F

20 - PORTO VECCHIO

Restaurant Costa Marina recherche un chef de partie (H/F) pour la saison. Logé et nourri, service du soir uniquement. Poste à pourvoir immédiatement Contact par mail info@costamarina.fr ou au 0682320309

Posté le 19 avril 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

56 - SAUZON

L'hôtel du Phare à Belle-Ile-en-Mer recrute pour entrée immédiate, pour juillet août, pour son restaurant gastronomique pour la saison printemps- été 2024 / Second de cuisine (H/F), Chef de partie (H:F), Commis de cuisine (H/F), Sommelier (H/F)... Vous aimez la nature, le dépaysement, l'hôtel du

Posté le 19 avril 2024