×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Olivia Grégoire : "La saison estivale signe le retour d'un tourisme important en France"

Vie professionnelle - mardi 22 novembre 2022 11:45
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Lors d'un point presse tenu le 22 novembre, la ministre chargée du Tourisme a tenu à faire part des bons chiffres enregistrés par le secteur cet été ainsi que pendant les vacances de la Toussaint. Les projections pour la fin d'année sont également positives.



Olivia Grégoire salue le 'retour de belles performances pour le système écotouristique'.
© DR
Olivia Grégoire salue le 'retour de belles performances pour le système écotouristique'.

Olivia Grégoire, ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, du Commerce, de l'Artisanat et du Tourisme, avait “à cœur de partager”, le 22 novembre lors d’un point presse par téléphone, les bons résultats enregistrés par le tourisme en France, “malgré le climat très incertain marqué par la guerre en Ukraine et par l’inflation”.

Lors des vacances de la Toussaint, les Français sont davantage partis qu’en 2019, année de référence pré-Covid, qui était “déjà une année excellente”, rappelle-t-elle. “La saison estivale n’est pas une exception mais plutôt le signe du retour à un tourisme important en France, qui se pérennise dans le temps“, se félicite-t-elle, notant que “le tourisme est en hausse d’un point de vue structurel en France”.

Chiffres à l’appui, Olivia Grégoire explique que 26 % des Français sont partis en vacances à la Toussaint (25 % en 2019) et, plus important pour l’économie tricolore, 86 % d’entre eux ont effectué leur séjour en France. Au 3e trimestre, la fréquentation est supérieure de 3,2 % dans les hébergements collectifs touristiques par rapport au 3e trimestre 2019. Le taux d’occupation (TO) est stable à Paris intra-muros par rapport à 2019 (à 77,5 %), mais en hausse de 4 % dans les Alpes, (53 %).

Porté par la demande et l’inflation, le revenu moyen par chambre augmente, atteignant même + 17,4 % sur le littoral méditerranéen et + 30 % sur le littoral breton. L’évolution du prix moyen au niveau national est de 20,9 % pour s’établir à 106,5 €, et le RevPAR est en hausse de 12,9 % par rapport à 2019. La ministre salue donc le “retour de belles performances pour le système écotouristique qui est, tant en matière de fréquentation que de dépenses, très dynamique.”

 

Noël s’annonce bien

Les prévisions de fréquentation sont également bonnes pour décembre, puisque 55 % des Français comptent partir à Noël, et 77 % d’entre eux envisagent de rester en France. Le taux d’occupation prévisionnel est en hausse de 7 % pour cette période, annonce la ministre. En ce qui concerne les dépenses, une enquête menée par YouGov évalue à 371 € par personne le budget moyen consacré aux dernières vacances, budget qui devrait être similaire pour la période de Noël selon les projections en cours.

Une nouveauté importante est soulevée par Olivia Grégoire : désormais, l’ensemble des régions profite de cette dynamique : “Depuis dix-huit mois, la fréquentation touristique est très homogène sur tout le territoire, alors qu’elle se concentrait avant sur les littoraux ou la montagne. [Cela montre] l’adéquation entre l’offre touristique et la volonté des Français de partir moins loin mais de se faire plaisir.”

 

Le “retour en masse” de la clientèle internationale

Enfin, Olivia Grégoire a salué le “retour en masse” de la clientèle internationale cet été, notamment européenne, qui “a permis à la France de battre des records de fréquentation par rapport à 2019 et ce, malgré l’absence de la clientèle asiatique et russe.”

Cette bonne dynamique devrait être confirmée dans les six prochains moins, estime la ministre. Les intentions de départ vers la France sont stables voire en progression, surtout concernant les clientèles du Royaume-Uni, de la Belgique, des Pays-Bas, mais également d’Italie, d’Espagne, des États-Unis et du Japon. “86 % des voyageurs internationaux interrogés envisagent un séjour de loisirs en France dans les six prochains mois”, se réjouit la ministre, soit une hausse de 3,6 % par rapport à 2021.

 

#OliviaGregoire #tourisme 


Roselyne Douillet
Journal & Magazine
N° 3787 -
09 décembre 2022
N° 3785 -
12 novembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
La gastronomie moléculaire
par Hervé This
Services