×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Réouverture des discothèques le 6 janvier : l'Umih alerte le Gouvernement

Vie professionnelle - lundi 27 décembre 2021 16:41
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :


'La piste envisagée par le Gouvernement d'un test obligatoire pour tous, même vaccinés, est une ligne rouge pour notre secteur, fustige l'Umih.
© GettyImages
'La piste envisagée par le Gouvernement d'un test obligatoire pour tous, même vaccinés, est une ligne rouge pour notre secteur, fustige l'Umih.

Dans un communiqué envoyé le 27 décembre à Jean-Baptiste Lemoyne, ministre délégué chargé du Tourisme, des Français de l'étranger et de la Francophonie et des Petites et Moyennes Entreprises, l’Umih dénonce à nouveau la décision prise par le Gouvernement de fermer les discothèques : “Cette fermeture est une nouvelle injustice. Le Gouvernement, en voulant envoyer un signal fort, a sacrifié nos entreprises mais sans réalité sanitaire derrière.”

Pour justifier ses propos, le syndicat s’appuie sur une étude publiée par l’ANRS-Maladies menée en octobre dernier, comparant deux groupes, le premier ayant participé à une soirée en discothèque et justifiant d’un schéma complet de vaccination depuis au moins sept jours et certains étant diagnostiqués positifs au Covid-19 et un second groupe, au schéma vaccinal complet également, étant resté chez eux. Les premiers résultats parus montrent “qu’il n’y a eu ni cluster ni aucun élément prouvant une surcontamination des participants pendant cette  soirée-test”

De plus, ajoute l’Umih, “force est de constater - et nous ne nous en réjouissons pas - que la hausse des contaminations n’a cessé d’augmenter dans notre pays malgré cette fermeture.”

Le syndicat souhaite enfin alerter le Gouvernement sur les conditions qui pourraient être imposées aux établissements de nuit lors de la réouverture : “La piste envisagée par le Gouvernement d’un test obligatoire pour tous, même vaccinés, est une ligne rouge pour notre secteur. Un test systématique, même gratuit, pour des jeunes triplement vaccinés serait un frein énorme à la réouverture de nos établissements.”

 

#Umih  #JeanBaptisteLemoyne #discotheques #reouverture #Covid19 

Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR : les conditions de travail (+ modèles de lettres)
par Tiphaine Beausseron et Daniel Gillot
Services