×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Covid-19 : deux restaurateurs parisiens obtiennent une indemnisation du Crédit Mutuel

Vie professionnelle - vendredi 24 décembre 2021 11:47
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :


Les deux établissements réclament une indemnisation au titre de leurs pertes d'exploitation, suite aux fermetures successives liées au Covid-19.
© GettyImages
Les deux établissements réclament une indemnisation au titre de leurs pertes d'exploitation, suite aux fermetures successives liées au Covid-19.

Le tribunal de commerce de Paris a condamné en première instance, le 20 décembre dernier, le Crédit Mutuel, à indemniser deux établissements au titre de leurs pertes d’exploitation, rapporte Le Parisien. L’assureur, qui a fait appel, devrait indemniser Le Rusti (IVe) à hauteur de 50 000 € et le bar Le Petit-Martin (IIIe) à hauteur de 30 000 €.

Le contrat d’assurance multirisque professionnel mis en cause dans ce jugement contient une clause d’exclusion prévoyant que les pertes d’exploitation ne seront pas indemnisées si elles sont causées par “des insectes, rongeurs, champignons, moisissures et autres parasites, ainsi que par les micro-organismes”. Pour l’assureur, le Covid-19 est considéré comme micro-organisme, donc n’ouvre pas droit à indemnisation. Cette clause étant jugée comme litigieuse par le tribunal, ce dernier a laissé le bénéfice du doute aux plaignants. Ce contrat a été souscrit par plusieurs milliers de restaurateurs.

Le Crédit Mutuel affirme pour sa part que “dans des affaires similaires (une quinzaine au total), elle a au contraire obtenu gain de cause”. La bataille judiciaire ne fait que commencer.

 

#CreditMutuel #Covid19 #pertedexploitation

Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR : les conditions de travail (+ modèles de lettres)
par Tiphaine Beausseron et Daniel Gillot
Services