×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Emmanuel Macron veut faire de la France la première destination du tourisme durable

Vie professionnelle - vendredi 5 novembre 2021 16:49
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :


D'ici à 2030, le président de la République veut faire de la France la première destination de tourisme durable, en termes environnemental et social.
© GettyImages
D'ici à 2030, le président de la République veut faire de la France la première destination de tourisme durable, en termes environnemental et social.

Le président de la République a convié, hier à l'Élysée, une soixantaine de chefs d’entreprises et décideurs du secteur du tourisme, en ouverture du sommet Destination France, qui se tient à l’Hôtel de la Marine à Paris (VIIIe). L’ambition affichée est double : redonner à la France sa place de première destination touristique mondiale - tant en nombre de visiteurs que de recettes -, et en faire également, d’ici à 2030, la première destination de tourisme durable, en termes environnemental et social. “Le secteur représente 11 % de nos émissions de gaz à effet de serre et donc, vis-à-vis de nos engagements internationaux de la planète, on doit complètement repenser les choses”, a rappelé Emmanuel Macron.

Pour remplir ces objectifs, le chef de l’État a appelé de ses vœux des synergies entre secteurs, une montée en gamme de l’hôtellerie-restauration, et des investissements massifs, à hauteur de 20 milliards d’euros. Le président de la République a assuré que la Caisse des dépôts et consignations y contribuerait, mais il a aussi invité les groupes privés internationaux à y participer. C'est tout l'enjeu de ce sommet, qui vise à stimuler l'investissement étranger dans le tourisme hexagonal.

Le Premier ministre, Jean Castex, devrait annoncer d’ici à la mi-novembre, un plan gouvernemental de reconquête et de transformation du tourisme qui devrait faire part de mesures concrètes.

 

#Tourisme #Relance

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gouvernantes et service hôtelier
par Corinne Veyssière
Services