×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Dominique Métayer (U2P) : "L'avenir, c'est nos jeunes"

Vie professionnelle - jeudi 16 septembre 2021 19:09
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

À l'occasion des rencontres annuelles de l'Union des entreprises de proximité, le président, Dominique Métayer, a rappelé à quel point les entreprises artisanales, commerciales et libérales avaient su s'adapter pour faire face à la crise. Et si les chiffres d'une relance sont bien là, le niveau de 2019 n'est pas encore atteint. Emmanuel Macron, présent pour l'événement, en a profité pour présenter son plan en faveur des indépendants.



Dominique Métayer, président de l'U2P, à l'occasion des rencontres annuelles de l'organisation, le 16 septembre.
Dominique Métayer, président de l'U2P, à l'occasion des rencontres annuelles de l'organisation, le 16 septembre.

"Il y a une forte capacité d'adaptation des entreprises et cette résilience est à saluer." Dominique Métayer, président de l'Union des entreprises de proximités (U2P), n'a pas caché son enthousiasme face à son public (environ 600 indépendants), à l'occasion des rencontres annuelles de l'organisation, le 16 septembre, à la Maison de la Mutualité, à Paris. Il a également reçu le président de la République, Emmanuel Macron, qui a présenté son plan en faveur des indépendants.

Le président de l'organisation a tenu à saluer l'action du Gouvernement depuis mars 2020. Selon lui, les chiffres indiquent que une relance de l'activité - ce qu'a confirmé Emmanuel Macron - mais il a tenu a rappeler que le niveau de 2019 était loin d'être atteint. 

Concernant le pass sanitaire, "même si la majorité des clients l'acceptent, il pose encore quelques difficultés", a rappelé Dominique Métayer. L'U2P est donc en faveur "d'une vaccination généralisée". De ce côté-là, le chef de l'État a affirmé que dès que la situation sanitaire le permettra, le pass sanitaire sera supprimé, "en fonction des territoires". En revanche, rien n'a été dit quant à une éventuelle généralisation de la vaccination. 


Un accompagnement sur-mesure

“Nous allons accompagner de manière adaptée les entreprises” : l'annonce du président de la République concerne notamment les acteurs de la montagne et du secteur de l'hôtellerie-restauration, avec un plan spécifique. Une clause de revoyure est prévue début novembre. Emmanuel Macron a également affirmé que le Gouvernement allait présenter prochainement des mesures de réaménagement les échéances de remboursement des PGE pour les entreprises appartenant des secteurs en difficulté. "Tous ne pourront pas rembourser en même temps (...) Toujours avec le même pragmatisme, nous allons continuer à réaménager pour les entreprises les plus en difficulté. Aucune entreprise ne doit être fragilisée par son remboursement", en précisant que les banques seront mises à contribution.

 

La voie "royale" de l'apprentissage avec 1 jeune 1 solution 

Autre point clé de cette rencontre : l'apprentissage. "L'avenir, c'est nos jeunes", a insisté Dominique Métayer. L'U2P a salué la réforme de l'apprentissage, engagée depui 2018, qui permet de compter 500 000 jeunes en apprentissage aujourd'hui. Néanmoins, le président de l'U2P a notamment souligné des problèmes de financement, de recrutement... Et demande ainsi à l'exécutif de pérenniser l'aide mise en place actuellement. 

Sur la question des problèmes de recrutement, Emmanuel Macron veut y faire face avec "l'incitation à l'emploi" : renforcer le plan 1 jeune 1 solution, investir continuellement dans la formation des salariés et demandeurs d'emploi, et s'assurer qu'il n'est jamais plus rentable de ne pas travailler : "C'était le but de la réforme de l'assurance chômage. Il est donc légitime qu'elle se mette en place dans les semaines à venir." Enfin, il a évoqué l'attractivité des métiers dans les secteurs qui n'attirent plus. "Accompagner la rémunération sans peser sur le résultat des entreprises" est une piste, tout comme un travail sur "les logements".

Dominique Métaye a conclu sur les réformes en cours : "L'avenir, c'est également les réformes." Si l'U2P soutient la réforme de l'assurance chômage, elle demande à décaler celle sur le régime des retraites, craignant de nouveaux mouvements sociaux. 

#U2P #DominiqueMetayer 


Romy Carrere
Journal & Magazine
N° 3756 -
01 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
La gastronomie moléculaire
par Hervé This
Services