×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Paris : la nouvelle réglementation sur les terrasses estivales adoptée

Vie professionnelle - mercredi 7 juillet 2021 17:57
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :


Les terrasses estivales seront autorisées pour sept mois dans l'année, du 1er avril au 31 octobre.
© GettyImages
Les terrasses estivales seront autorisées pour sept mois dans l'année, du 1er avril au 31 octobre.

Les professionnels des CHR parisiens pourront bénéficier d’un droit de terrasse estival à partir du mois de juillet 2021, a décidé le Conseil de Paris. Les élus de la Capitale ont en effet adopté, le 6 juillet, un nouveau règlement des étalages et des terrasses (RET). Ce statut s’applique à près de 9 900 terrasses jusque-là appelées ‘éphémères’, autorisées depuis la fin du premier confinement, en juin 2020. Pour l’instant exonérées de taxes, elles deviendront payantes à partir du 1er octobre.  

Les terrasses estivales pourront être installées sur les trottoirs, les places de stationnement, les terre-pleins, les placettes et les rues temporairement piétonnisées. Elles seront autorisées pour sept mois dans l’année, du 1er avril au 31 octobre. Pour en bénéficier, les professionnels devront remplir une demande d’autorisation auprès de la mairie de Paris. L’exploitation des terrasses estivales sera possible jusqu’à 22 heures. Enfin, le nouveau RET “accorde une importance particulière à la qualité esthétique” de l’aménagement. Sont formellement interdits “les toits, les bâches, les barnums et l’utilisation des bois de palettes”.

 

#terrasses #Paris

Journal & Magazine
N° 3756 -
01 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR : les conditions de travail (+ modèles de lettres)
par Tiphaine Beausseron et Daniel Gillot
Services