×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Clément Delécluse remporte le concours du Meilleur jeune sommelier de France

Vie professionnelle - mardi 15 juin 2021 17:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Canteleu (76) En poste au restaurant Empreinte à Lambersart, l'ancien élève du lycée hôtelier de Talence avait déjà été sacré Meilleur apprenti de France en 2016.



Marie Wodecki, David Biraud, Clément Delécluse, Philippe Faure-Brac et Logan Guignot-Trufley après l'annonce du résultat.
© Jean Bernard
Marie Wodecki, David Biraud, Clément Delécluse, Philippe Faure-Brac et Logan Guignot-Trufley après l'annonce du résultat.

Cinq ans après une place de second au concours du Meilleur élève sommelier en vins de France puis un succès au Meilleur apprenti de France, Clément Delécluse s'est offert un titre plus prestigieux encore. Il est devenu le 33e Meilleur jeune sommelier de France (moins de 26 ans) au terme d'une phase finale organisée au lycée hôtelier Georges Baptiste de Canteleu en Normandie.

Pour succéder à Charlotte Guyot, sacrée deux ans plus tôt à Vertus en Champagne, l'ancien élève de mention complémentaire à Talence a d'abord dû s'extraire d'une demi-finale qui réunissait onze candidats. Onze prétendants à la victoire confrontés, le 13 juin, aux épreuves imaginées par David Biraud, lauréat lui-même de ce concours en 1998, et le comité technique qui l'accompagne. Une équipe où l'on retrouve à parts égales sommeliers professionnels et sommeliers formateurs.

 

Tester tous les aspects du métier

Le 14 juin au matin, Philippe Faure-Brac, président de l'Union de la sommelierie française, a dévoilé la liste des finalistes. Clément Delécluse était accompagné par Marie Wodecki (lycée hôtelier de Chamalières et apprentie au Bistrot du sommelier à Paris), et Logan Guignot-Trufley (Villa René Lalique à Wingen-sur-Moder). Et aussitôt les ateliers se sont enchaînés, passant en revue tous les aspects du métier et permettant à chacun d'exprimer ses qualités. Le plus régulier et le plus à l'aise aussi s'est imposé.

Clément Delécluse a débuté sa formation à Lille, l'a poursuivie à Strasbourg avant de la conclure à Talence. Un voyageur qui a déjà étoffé son expérience dans de nombreux restaurants étoilés jusqu'à son retour dans son Nord natal.

#meilleurjeunesommelier #clementdelecluse

 


Jean Bernard
Journal & Magazine
Services