×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

La gestion, volet à bien prendre en compte avant la reprise d'activité selon Christopher Terleski

Vie professionnelle - mardi 13 avril 2021 14:46
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Comment et pourquoi se préparer dès maintenant à un retour à la normale par Christopher Terleski, président fondateur de la société C.H.R Conseils et Formations et auteur du SOS Experts 'Gagner en rentabilité en améliorant sa marge brute'. Pour cet expert, les professionnels doivent anticiper l'activité qui sera la leur à la réouverture. Celui-ci a établi un mode d'emploi qui s'articule autour de quatre axes : qualité et nouvelles prestation, accueil, visibilité et gestion. Voici le dernier volet (les autres sont à retrouver plus bas).



Christopher Terleski.
© DR
Christopher Terleski.

Dernier élément stratégique de l’équation pour une reprise d'activité réussie : la gestion. Partant du principe que chaque centime va compter, il va être nécessaire de compter chaque centime. La période de fermeture actuelle est l’opportunité d’instaurer des systèmes de contrôle :

  • Mise en place de fiches techniques pour établir la rentabilité de chaque plat, chaque menu.
  • Mise en place d’un tableau de bord pour pouvoir contrôler sa future performance (parfois de façon journalière)
  • Réalisation d’un budget pour les postes de dépenses qui parfois minent insidieusement la rentabilité

Normalement aucune entreprise ne devrait fonctionner sans ces trois supports, cependant beaucoup trop ignorent encore leur importance.

Un exemple intéressant

Un couple de restaurateurs dans la Région Centre a mis en place des fiches techniques (1 jour de travail) et tableau de bord (5 minutes par mois) avant le premier confinement. Il a gagné plus de 10 points de marge, réussissant à engranger de la trésorerie supplémentaire lui permettant de traverser le deuxième confinement avec une certaine sérénité et de convaincre les banquiers de les suivre dans un projet d’agrandissement.

En dehors des trois éléments fiches techniques, tableau de bord et budget, ce qui peut être fait en amont de la réouverture reste bien sur limité.  Néanmoins, il est possible de faire comme cette entreprise des Pays de la Loire qui a proposé une formation volontaire sur la marge brute en décembre à son personnel. La totalité de l’équipe a souhaité y assister.

#coronavirus #deconfirnement #reprise #reouverture #gestion #christopherterleski


Sylvie Soubes
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gouvernantes et service hôtelier
par Corinne Veyssière
Services