×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Bruno Le Maire veut discuter avec Bruxelles pour rallonger l'étalement du PGE pour les grandes industries comme l'aéronautique

Vie professionnelle - jeudi 28 janvier 2021 09:44
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      



Bruno Le Maire
Bruno Le Maire

BFM Business avec l’AFP a relayé ce mercredi 27 janvier que le ministre de l’Economie dit vouloir engager les discussions avec la Commission européenne pour étaler davantage le remboursement de PGE pour les entreprises les plus en difficulté et qu’une transformation en subvention n'est pas non plus exclue. Mi-octobre, Bruno Le Maire, qui avait réuni plusieurs acteurs de la restauration au Café du Commerce à Paris, en présence d’Alain Griset, ministre délégué aux TPE et PME, avait indiqué qu’une négociation avait déjà été entamée avec la commission européenne pour reporter d’un an le remboursement du PGE et le principe est pour l’instant entre les mains des banques qui vont au cas-par-cas répondre aux demandes des entreprises. Lors de son audition récente devant le Sénat, Bruno Le Maire avait confirmé son intention d’aller plus loin : «Je suis prêt à regarder pour certains secteurs qui continuent à être les plus touchés par la crise, et pour lesquels les montants des prêts sont les plus importants, si un échéancier plus étendu serait possible ». Il a notamment évoqué le secteur de l’aviation. « Chacun voit bien que la persistance de la crise sanitaire (...) éloigne encore davantage le retour à la normale du trafic aérien" (…) "Il me paraît donc légitime de tenir compte de cette réalité sanitaire pour étudier avec la Commission européenne, dans le secteur aéronautique, pour les sous-traitants qui sont les plus menacés, un étalement plus long du PGE ». Une analyse qui vaudra sans doute aussi à terme pour le tourisme en général.

#coronavirus #covid19 #aeronautique #brunolemaire #pge #alaingriset


Sylvie Soubes
Journal & Magazine
Services