Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

L'appel de l'hôtelier Stéphane Flambert à ses collègues franciliens : « il faut ouvrir pour le personnel soignant »

Vie professionnelle - vendredi 20 novembre 2020 09:35
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Stéphane Flambert.
Stéphane Flambert.

« Nous avons décidé de reconduire l’opération que nous avions menée en mars dernier et nous ouvrons nos portes aux soignants des hôpitaux d’Avicenne et aussi de Montreuil. La situation est très préoccupante, seuls 3 hôtels parisiens auraient répondu à l’appel de l’AP-HP alors que nous étions plus nombreux lors du premier confinement et qu’un pic d’activité est attendu la semaine prochaine. En cause, le comportement des assureurs qui ont utilisé la générosité des hôteliers à accueillir les soignants pour contester la réalité de la fermeture administrative des hôtels du premier confinement, pourtant encore clairement expliquée par le premier ministre le 29 octobre dernier. Beaucoup de mes confrères sont dans l’impossibilité financière d’aider pour ce deuxième confinement et beaucoup parmi les plus importants hôteliers parisiens sont en conflit avec leurs assureurs et ont donc décidé de ne pas ouvrir leurs portes. Il faudrait qu’un plus grand nombre d’hôteliers suive notre voie et ouvrent leurs chambres aux soignants comme ils l’avaient fait en mars ».  Stéphane Flambert est directeur général de la société de gestion hôtelière HHP. Il gère avec son frère cinq établissements en banlieue parisienne, tous membres de la coopérative The Originals Human Hotels & Resorts. Au lendemain du premier confinement, ils sont allés en justice car son assureur refusait de couvrir la perte d’exploitation qui était pourtant prévue dans le contrat. Saisi en référé, le Tribunal de Commerce de Nanterre a condamné Albingia qui a dû verser une provision de 450 000 euros mais qui a lancé une procédure d’appel depuis. « Nous préparons nos conclusions sans que cela ne nous empêche de prendre les décisions qui nous semblent les plus justes et responsables. Nous souhaiterions que le plus grand nombre d’hôteliers suivent notre voie et ouvrent leurs chambres aux soignants comme ils l’avaient fait en mars. »

#coronavirus #covid19 #personnelsoignant #stephaneflambert #assureur #assurance


Sylvie Soubes