Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Ouvrir le fonds de solidarité aux holdings familiales : une nécessité parisienne

Vie professionnelle - lundi 26 octobre 2020 09:39
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

75 - Paris Le Groupement National des Indépendants dévoile une enquête très intéressante sur les holdings de gestion dans l'hôtellerie-restauration à Paris, menée les 20 et 21 d'octobre. L'organisation professionnelle demande, à l'appui de cette enquête à laquelle 368 professionnels ont répondu, que les cafés, hôtels et restaurants détenus par des maisons mères soient éligibles au fonds de solidarité.






  • Les professionnels parisiens sont près de la moitié à exploiter plusieurs hôtels ou restaurants
  • Presqu’un répondant sur deux exploite au moins deux établissements dans la capitale et près d’un sur quatre exploite au moins trois établissements
  • Près d’un propriétaire d’hôtels sur trois exploite plusieurs établissements
  • Les propriétaires et locataires de fonds de commerce d’hôtels ou de restaurants parisiens sont souvent à la tête de plusieurs affaires
  • Les professionnels parisiens ont recours pour 53% d’entre eux à des holdings afin d’assurer la gestion des établissements qu’ils exploitent
  • Le recours aux holdings de gestion est proportionnel au nombre de professionnels exploitant plusieurs établissements
  • Près de trois professionnels sur quatre sont, avec les membres de leur famille, les seuls propriétaires de la holding de gestion de leurs établissements HCR
  • 80% des établissements détenus par des holdings familiales de gestion emploient plus de cinq salariés et une très large majorité (plus de 55%) plus de dix salariés

Loyers, un poste important

Les loyers parisiens s’organisent autour de quatre seuils (mois) :

-              28,9% s’acquittent d’un loyer inférieur à 5 000€

-              29,6 s’acquittent d’un loyer compris entre 5 000 et 10 000€

-              17,1% s’acquittent d’un loyer compris entre 10 000 et 15 000€

-              24,1% s’acquittent d’un loyer supérieur à 15 000€

Alors que les loyers sont inférieurs à 5 000€ HT/mois pour deux professionnels sur trois en France en moyenne, ils sont au contraire deux professionnels sur trois à payer des loyers supérieurs à cette somme à Paris

Les loyers des professionnels parisiens dépassent les 10 000€ HT/mois pour un restaurateur parisien sur trois et pour deux hôteliers parisiens sur trois

À noter que pour 5% des restaurateurs, les loyers dépassent 50 000€ HT/mois. Ce chiffre grimpe à près de 10% pour les hôteliers parisiens

 

#gni #enquete #holdingsfamiliales #paris #fondsdesolidarite #holding



La position de Didier Chenet, président du GNI

« La politique du gouvernement étant organisée autour des objectifs de sauvegarde des entreprises et de leurs emplois, tout particulièrement celles employant de nombreux salariés et devant faire face à des charges fixes importantes, il est légitime, que les entreprises détenues par des holdings familiales de gestion soient éligibles au fonds de solidarité ainsi qu’à l’ensemble des aides de l’État. »

Journal & Magazine
Services