×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Ouvrir le fonds de solidarité aux holdings familiales : une nécessité parisienne

Vie professionnelle - lundi 26 octobre 2020 09:39
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

75 - Paris Le Groupement National des Indépendants dévoile une enquête très intéressante sur les holdings de gestion dans l'hôtellerie-restauration à Paris, menée les 20 et 21 d'octobre. L'organisation professionnelle demande, à l'appui de cette enquête à laquelle 368 professionnels ont répondu, que les cafés, hôtels et restaurants détenus par des maisons mères soient éligibles au fonds de solidarité.





  • Les professionnels parisiens sont près de la moitié à exploiter plusieurs hôtels ou restaurants
  • Presqu’un répondant sur deux exploite au moins deux établissements dans la capitale et près d’un sur quatre exploite au moins trois établissements
  • Près d’un propriétaire d’hôtels sur trois exploite plusieurs établissements
  • Les propriétaires et locataires de fonds de commerce d’hôtels ou de restaurants parisiens sont souvent à la tête de plusieurs affaires
  • Les professionnels parisiens ont recours pour 53% d’entre eux à des holdings afin d’assurer la gestion des établissements qu’ils exploitent
  • Le recours aux holdings de gestion est proportionnel au nombre de professionnels exploitant plusieurs établissements
  • Près de trois professionnels sur quatre sont, avec les membres de leur famille, les seuls propriétaires de la holding de gestion de leurs établissements HCR
  • 80% des établissements détenus par des holdings familiales de gestion emploient plus de cinq salariés et une très large majorité (plus de 55%) plus de dix salariés

Loyers, un poste important

Les loyers parisiens s’organisent autour de quatre seuils (mois) :

-              28,9% s’acquittent d’un loyer inférieur à 5 000€

-              29,6 s’acquittent d’un loyer compris entre 5 000 et 10 000€

-              17,1% s’acquittent d’un loyer compris entre 10 000 et 15 000€

-              24,1% s’acquittent d’un loyer supérieur à 15 000€

Alors que les loyers sont inférieurs à 5 000€ HT/mois pour deux professionnels sur trois en France en moyenne, ils sont au contraire deux professionnels sur trois à payer des loyers supérieurs à cette somme à Paris

Les loyers des professionnels parisiens dépassent les 10 000€ HT/mois pour un restaurateur parisien sur trois et pour deux hôteliers parisiens sur trois

À noter que pour 5% des restaurateurs, les loyers dépassent 50 000€ HT/mois. Ce chiffre grimpe à près de 10% pour les hôteliers parisiens

 

#gni #enquete #holdingsfamiliales #paris #fondsdesolidarite #holding