×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Marseille, Aix, Paris et petite couronne : où en est-on ?

Vie professionnelle - mardi 6 octobre 2020 12:29
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés


A Marseille et à Aix, l''Umih 13 annonce que les débits de boissons ont bien de droit de rouvrir.
© Thinkstock
A Marseille et à Aix, l''Umih 13 annonce que les débits de boissons ont bien de droit de rouvrir.

Marseille et Aix

Dimanche 4 octobre, les restaurants d’Aix et de Marseille apprenaient qu’ils allaient pouvoir rouvrir après une semaine de fermeture. Dans son communiqué, Christophe Mirmand, préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, préfet des Bouches-du-Rhône, a indiqué, qu’après concertation avec les élus et les représentants des acteurs économiques, il décidait « d’autoriser la réouverture des restaurants à Aix-en-Provence et Marseille, ce lundi 5 octobre 2020. Les restaurants et les débits de boissons à l’exception de ceux dont la principale activité consiste en la vente de boissons alcoolisées (bars) et tous les établissements assurant une activité de restauration assise sont désormais autorisés à accueillir du public dans le strict respect » du protocole sanitaire renforcé, avec l’obligation des consommations à table. À la lecture de l'arrêté du 5 octobre, les bars qui n'ont pas d'activité de restaurant doivent être fermés.

Paris et petite couronne

La semaine dernière, le passage annoncé de Paris et sa petite couronne en zone d’alerte maximale, a mobilisé les professionnels un peu partout en France contre une nouvelle fermeture des restaurants. Mais ceux-ci ont obtenu gain de cause en contrepartie d’un protocole sanitaire renforcé. Mesure confirmée par le Préfet de police de Paris, Didier Lallement, lors de sa conférence télévisée du lundi 5 octobre. En revanche, celui-ci a confirmé la fermeture des bars dont l'activité principale porte sur la vente de boissons alcoolisées pour 15 jours.

#coronavirus #covid19 #fermetures #bars #restaurants