Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Fermeture des bars et des restaurants : dans les Bouches-du-Rhône, c'est toujours l'incompréhension

Vie professionnelle - lundi 28 septembre 2020 11:27
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Bernard Marty (à gauche) vendredi lors de la manifestation à Marseille.
Bernard Marty (à gauche) vendredi lors de la manifestation à Marseille.

13 - Bouches du Rhône 

La décision de fermer les bars et les restaurants à Marseille, à Aix mais aussi en Guadeloupe pour une période de 15 jours, annoncée la semaine dernière par le Ministre de la Santé, Olivier Veran, continue d’être fortement contestée. La manifestation organisée à l’initiative de l’Umih 13 vendredi devant le Tribunal de commerce de Marseille a réuni des centaines de personnes, professionnels, élus locaux, consommateurs. L’après-midi, une rencontre avec le Ministre délégué aux petites et moyennes entreprises, Alain Griset, a été organisée avec tous les acteurs économiques de la filière qui ont toutefois décidé de quitter les lieux en cours de réunion. « La communication, ça suffit, s’énerve Bernard Marty, président de l’Umih 13.  On nous parle de fonds de solidarité, mais les dossiers sont tellement gros à monter que ne professionnels n’y arrivent pas. Nous ne sommes pas venus pour faire l’aumône mais pour avoir le droit de travailler, de maintenir nos entreprises en vie et de conserver les nombreux emplois qui sont en jeu. » Le dirigeant syndical tacle aussi l’attitude d’Olivier Véran, qui « était aussi à Marseille vendredi et qui nous a ignoré et snobé. Il n’a aucun respect pour les chefs d’entreprise que nous sommes. La preuve, les décisions qui ont été prises l'ont été de manière unilatérale, sans la moindre concertation ». Lors de la conférence de presse donnée à la Prefecture, Alain Griset a rappelé qu’une journée supplémentaire avait été accordée avant la fermeture afin de permettre aux établissements découler une partie des achats. « La volonté du Gouvernement est de ne pas reconfiner la population » a-t-il déclaré, affirmant que l’Etat « assumera pendant 15 jours la totalité des pertes et des difficultés financières » des établissements. Sur le rôle joué par le secteur dans la circulation du virus, celui-ci a ajouté : « Dans tous les pays du monde, les lieux qui ont été fermés en premier, ce sont les bars et les restaurants. Lorsqu’on boit, qu’on déjeune ou dîne, on est obligé d’enlever son masque. Ce sont des lieux réputés comme étant ceux où il peut y avoir le plus de transmission. » L’Umih 13 réclame aujourd’hui « un réexamen immédiat de la situation sanitaire, une vérification et une confrontation des chiffres, que nous ne sommes pas seuls à contester, insiste son chef de file, et une concertation avec les acteurs locaux, représentants de la profession, du monde économique et des collectivité locales afin de trouver ensemble les solutions pour poursuivre l’activité ». Un principe de revoyure a été promis par les autorités locales à sept jours.

#coronavirus #covid19 #bernardMarty #AlainGriset #olivierveran 


Sylvie Soubes