×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Partenariat inédit entre le bâtiment et les bistrots ruraux dans le département du Nord

Vie professionnelle - mercredi 22 janvier 2020 17:06
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

59 - Nord Les lotisseurs-aménageurs signent un partenariat avec l'Umih Lille Métropole pour permettre aux ouvriers du bâtiments d'accéder à certains services dans les cafés ruraux.



Gérard De Poorter et Eric Lamaire, président de la LCA-FFB des Hauts-De-France,  lors de la signature.
© UmihLille
Gérard De Poorter et Eric Lamaire, président de la LCA-FFB des Hauts-De-France, lors de la signature.

Les constructeurs aménageurs de maisons individuelles de la Fédération du bâtiment des Hauts de France viennent de signer un partenariat inédit avec l’Umih Lille Métropole, appelé, s’il fait ses preuves, à être étendu à l’ensemble de la région. Pour l’instant, il concerne les zones péri-urbaines et rurales autour de Lille. « Dans certains endroits, explique Gérard De Poorter, président de l’organisation professionnelle CHR, les constructeurs aménageurs ont souvent du mal à trouver des lieux d’accueil, qui permettent aux platiers, électriciens, plombiers et autres ouvriers du bâtiment, de pouvoir se poser dans le courant de la journée, où manger à l’abri le repas qu’ils auront emporté. Tous ne veulent pas manger dans un café ou un restaurant. Et des chantiers ne nécessitent pas l’installation de bungalows mais demandent des lieux intermédiaires. D’où l’idée de la fédération de se rapprocher des cafés/bars situés à proximité des chantiers ». La passerelle consiste dans un « échange de bons procédés, encadré par un contrat de partenariat et une charte de bonne conduite. Concrètement, le gérant accepte d’accueillir gracieusement les équipes pendants la durée du chantier. En retour, il se voir allouer une enveloppe forfaitaire en dédommagement. » Ce partenariat a aussi pour objectif de susciter à terme davantage d’activité.

#UmihLilleMetropole #FFB #ConstructeursAmenageurs #GerardDePoorter #ErcLamaire #HautsDeFrance 


Sylvie Soubes
Journal & Magazine
N° 3782 -
30 septembre 2022
N° 3781 -
16 septembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Implanter et équiper son restaurant
par Jean-Gabriel du Jaiflin
Services