×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Le poids et les retombées économiques des événements en France ont fait l'objet d'une étude inédite

Vie professionnelle - jeudi 28 novembre 2019 11:45
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

380 000 événements d'entreprise et d'institution, 32 milliards d'euros de retombées économiques, 335 000 emplois créés ou maintenus : la première étude sur l'impact des événements d'entreprise et d'institution livre ses résultats.



© GettyImages


Que pèse l’événementiel dans l’économie du pays ? Pour la première fois, une étude s’est penchée sur cette activité dont la connaissance doit permettre de mieux structurer l’accompagnement du secteur par les organisations professionnelles et les acteurs publics. Résultats.

380 000 événements aux typologies variées

L’étude évalue à 380 000, le nombre d’événements d’entreprise et d’institution organisés en France métropolitaine en 2018. 54% sont des séminaires avec pour objectif la réflexion commune ou la définition d’axes stratégiques, 20% concernent des soirées d’entreprises visant à fédérer et à marquer les esprits et 13% sont des événements de communication externe visant à informer et convaincre un public ciblé.

52 millions de participants et un marché majoritairement de proximité

44 % des retombées en termes de dépenses personnelles sont générées par la clientèle internationale qui représente 11% des participants. Par ailleurs, 60 % des publics résident dans la région où se tient l’événement, traduisant ainsi un marché majoritairement de proximité. Avec 32% des participants, l’Ile-de-France avec Paris est la première région d’accueil.70% des participants internationaux prolongent leur séjour sur place en amont, contre seuleemnt 23% des participants français.

32 milliards d’euros de retombées économiques dont 29% pour Paris Ile-de-France

Les événements d’entreprise et d’institution représentent 32 milliards d’euros de retombées économiques, dont 52% au bénéfice des entreprises de production événementielle (accueil, aménagement, prestation de contenu, traiteur événementiel, location de site…) et 48% au bénéfice des acteurs du tourisme (transport d’accès et sur place, hébergement, restauration, commerce).

A noter : On observe une corrélation forte entre l’organisation d’événements d’entreprise et d’institution et la dynamique économique des régions (PIB). De ce fait, l’Île-de-France avec Paris (31% du PIB) constitue un pôle d’attraction majeur en termes de retombées économiques avec 9,2 milliards d’euros générés. Ces retombées permettent de créer ou de maintenir 335 000 emplois (ETP) en France métropolitaine ; 45% dans les entreprises de production événementielle, 55% chez les acteurs du tourisme.

#tourisme #evenementiel #etude