Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Des formations courtes pour mettre le pied à l'étrier

Vie professionnelle - lundi 7 octobre 2019 16:48
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Hérouville-Saint-Clair (14) Le GNI Normandie a mis en place des formations courtes validées par un CQP en s'attelant aussi à résoudre les difficultés personnelles que pouvaient rencontrer les candidats potentiels comme le logement ou la mobilité.



Stagiaires, acteurs privés et publics, lundi 30 septembre, à l'Ecole de la 2ème Chance, pour le coup d'envoi de l'opération.nvoi
Stagiaires, acteurs privés et publics, lundi 30 septembre, à l'Ecole de la 2ème Chance, pour le coup d'envoi de l'opération.nvoi

22 personnes, âgées de 18 à 60 ans et issues d’univers très différents, participent depuis le lundi 30 septembre à un programme de trois mois destiné à obtenir un CQP commis de cuisine et un CQP serveur en restauration, option sommellerie. Ces stages s’inscrivent dans le cadre de la préparation opérationnelle à l’emploi collective (POEC), dispositif qui permet un accès rapide à l’emploi dans des métiers en tension. A Caen, il a été mis en place par le GNI Normandie, le Fafih, Pôle Emploi, l’Ecole de la 2ème Chance Normandie (E2C) et les collectivités territoriales. Au cœur du projet, ce triptyque : formation, insertion, emploi. Mais pour le mettre en œuvre durablement, des freins doivent être levés insistent Morgane Moutafis, directrice du GNI Normandie Sud. « Une quinzaine de professionnels participent au programme, avec des embauches à la clé. Mais nous avons aussi dû travailler sur les besoins et l’environnement des personnes : logement, mobilité, garde d’enfants… La mobilisation a été large et différente en fonction de chaque candidat et c'est sans doute ce qui fait que les gens sont contents d'être là, car chaque parcours a été pris en considération». Le maire d’Hérouville-Saint-Clair, président de l’Ecole de la 2ème Chance, Rodolphe Thomas et le député de la 4ème circonscription du Calvados, Christophe Blanchet, ont accompagné le projet. Cet été, dans la région, près de 450 postes sont restés non pourvus selon l'élu. Christian Majorel, exploitant du restaurant Le Mancel, situé dans l’enceinte du château de Caen, s’est associé au dispositif. « Cela permet aux gens de mettre le pied à l’étrier. Ce sont des personnes qui ont choisi d’être là et c’est sans doute l’un des éléments importants. Aujourd’hui, on constate une dégradation de la motivation chez les entrants. On est ici dans un contexte un peu différent, avec des personnes en situation précaire pour la plupart avec lesquels on construit un projet » estime le restaurateur. L’aide de l’organisation professionnelle est d’ailleurs prépondérante, tout comme la pédagogie mise en œuvre par l’école (E2C) qui a installé des aménagements spécifiques et celle déployée par l’antenne normande de l’Asforest, le centre de formation du GNI. Ces formations sont entièrement prises en charges entre l’Etat et la branche. Plusieurs fournisseurs, dont Promocash, France Boissons et Good Epices ont été sollicités par le président du GNI Normandie, Patrick Moutafis, permettant la prise en charge des tenues vestimentaires professionnelles ou encore l’organisation d’ateliers ciblés offrant une réelle valeur ajoutée au cursus. Des stages similaires ont actuellement lieu à Nantes et à Chambéry, également à l'initiative du GNI et de l'Asforest. 

#formation #poec #CQP #GNINormandie #GNI #Asforest


Sylvie Soubes
Journal & Magazine
#CORONAVIRUS
PDF
Bulletin interactif pour l'offre d'abonnement gratuite

Mode d'emploi : Ouvrez le document et remplissez-le directement en ligne avant de l'enregistrer (ou de prendre une capture d'écran).
Renvoyez-le nous par mail à l'adresse abo@lhotellerie-restauration.fr. Si vous ne parvenez pas à le remplir en ligne, envoyez-nous simplement un mail à l'adresse : abo@lhotellerie-restauration.fr

Services