Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Attractivité des métiers : les organisations patronales s'engagent à Matignon

Vie professionnelle - lundi 20 mai 2019 08:15
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

A l'occasion du 4ème Comité interministériel du tourisme qui s'est tenu vendredi 17 mai à Matignon, le GNI, le GNC, l'Umih et le SNRTC ont signé une charte commune, dans laquelle les organisations patronales s'engagent "en faveur de la qualité de vie au travail pour améliorer l'attractivité des métiers". 4 leviers d'actions ont été retenus.



Signature des organisations patronales en présence de Muriel Pénicaud, Jean-Yves Le Drian et Jean-Baptiste Lemoyne.
Signature des organisations patronales en présence de Muriel Pénicaud, Jean-Yves Le Drian et Jean-Baptiste Lemoyne.

« Comme d’autres secteurs professionnels, celui des HCR est en tension (de 80 000 à 100 000 postes sont à pourvoir) et rencontre des difficultés pour recruter qualitativement et quantitativement. Dans le cadre du Comité Interministériel du tourisme, les organisations ont souhaité répondre aux défis d’attractivités des métiers de leur secteur. Problème d’attractivité de politiques RH, d’organisation du champ contractuel… Il y a de multiples raisons à cette situation. De natures conjoncturelles autant que structurelles, ces éléments doivent être considérés rapidement et faire l’objet d’un traitement opérationnel. Aussi, les organisations, dans un premier temps, retiennent 4 leviers jugés prioritaires pour concourir à une meilleure attractivité des métiers et des emplois du secteur. Les organisations veulent s’engager avec l’Etat et les Régions pour améliorer d’ici trois ans très concrètement les conditions d’emploi et de formations du secteur. »

Création d’une plateforme unique de valorisation des métiers et des formations dans le tourisme

Les organisations se sont engagées à développer avant même la fin de l’année avec l’ensemble des acteurs, les syndicats de salariés, les Régions de France, l’Education Nationale, l’OPCO et Pôle Emploi.

Amélioration du cadre des emplois par le dialogue social

La branche veut en particulier répondre à la demande des plus jeunes qui accèdent à un emploi dans le secteur pour la 1ere fois et qui devraient se voir garantir un salaire minimal à l’embauche selon les diplômes acquis.

Améliorer la Qualité de vie au travail (QVT) grâce à une approche contractuelle

Des discussions avec les partenaires sociaux vont être lancées sur cette thématique qui inclura un volet fort d’Action Sociale de branche.

Diminuer les postes non pourvus en formant autrement

La branche HCR s’engage à former et recruter chaque année de nouveaux collaborateurs demandeurs d’emploi et apprentis afin de répondre à la pénurie de main d’œuvre qui pèse sur l’activité des professionnels et de permettre à de nouveaux collaborateurs de rejoindre la branche d’activité dans le cadre d’emplois de qualité.

#OrganisationsProfessionnelles #OrganisationPatronales #Formation #CIT #ComiteInteriministerielDuTourisme #Tourisme



Journal & Magazine
Services