×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Trophée du maître d'hôtel, rendez-vous au Sirha

Vie professionnelle - lundi 24 décembre 2018 14:17
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Lyon (69) La deuxième édition du concours se déroulera le 26 janvier prochain sur l'espace Cuisines en scène. Les six finalistes s'affronteront lors de cinq épreuves thématiques, face au jury et en public. Le MOF Denis Férault, fondateur et président du trophée, revient sur le programme.



Créé en 2017 par cinq grands professionnels du service, le trophée du maître d’hôtel, qui est ouvert à tous ceux évoluant dans le secteur (maître d’hôtel, sommelier, intendant..), est un événement attendu du Sirha. “Ce salon représente une formidable vitrine pour présenter ce concours dont la vocation est de valoriser les métiers du service, qui sont souvent dans l’ombre, mais aussi de mettre en avant la modernité de cette profession”, explique Denis Férault, fondateur et président du trophée. Pour cette deuxième édition, 104 candidats se sont présentés au concours. Dix-huit d’entre eux ont été admis en demi-finale en septembre dernier à Paris. Ils ne sont désormais plus que six en lice pour cette finale, qui se tiendra le 26 janvier sur l’espace Cuisines en scène. Ce sont de jeunes professionnels aux profils divers (entrepreneur, autodidacte, parcours à l’international...), animés par la passion de leur métier et évoluant en France et à l’étranger. Tous seront jugés sur leur savoir-faire et leur savoir être au cours d’épreuves techniques. “La particularité de ce concours est qu’on accompagne et forme les candidats jusqu’à la finale. On leur a ainsi donné les thématiques des épreuves afin qu’ils se préparent pour donner le meilleur d’eux-mêmes ! Cela leur permet aussi de rencontrer de grands professionnels et de partager avec eux leurs expériences”, assure Denis Férault.

Cinq ateliers thématiques

Les six candidats, qui seront accompagnés de leur commis, devront s’affronter au cours de cinq épreuves organisées sous formes d’ateliers de trente minutes. Le tout sous le regard expert d’un jury composé de professionnels réputés (dont de nombreux MOF) mais également face au public. Le premier atelier, la table entre design et influence, consistera à dresser une table tendance sur un thème imposé. Petite originalité : une ‘influenceuse’ spécialiste des arts de la table participera à l’épreuve. Le deuxième atelier, le maître d’hôtel-sommelier, testera les connaissances et savoir-faire en sommellerie des participants autour d’un service de champagne pour huit personnes et d’accords mets et vins de la vallée du Rhône. Pour la troisième épreuve, le pain sera à l’honneur avec une dégustation à l’aveugle et un accord avec du saumon fumé. Le quatrième atelier sera, lui, dédié à la création d’un plat autour de la Saint-Jacques flambée au parfum d’hiver, réalisé avec des fruits (pomme, poire et coing). Enfin, la finale se terminera par la réinterprétation d’un irish coffee avec le service d’un café filtre. “Ces épreuves, qui permettent de dévoiler les nouvelles tendances du service, révèlent également tous les talents d’un bon maître d’hôtel qui doit faire preuve de technique, mais aussi de créativité, de qualités visuelles et gustatives ou encore d’une bonne expression orale. Pour les lauréats, le concours est aussi un accélérateur de carrière”, conclut Denis Férault. À noter que la cette deuxième édition sera parrainée par Jean-François Mesplède, ancien directeur du guide Michelin (2006-2009).

 

#Sirha #Lyon #TropheeMaitreDHotel #DenisFerault


Stéphanie Pioud
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Inspirations et tendances culinaires
par Tiphaine Campet
Services