×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

L'info de la semaine en bref (+ podcast)

Vie professionnelle - vendredi 22 janvier 2021 12:21
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

Alexandre Mazzia décroche 3 étoiles Michelin — Montagne : "un déficit historique" en l'absence de remontées mécaniques — Restauration : quelles hypothèses pour 2021 ?... Retrouvez dans la newsletter et sur le site les informations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer.






L'actu de la semaine en bref

 

Le guide Michelin a dévoilé, lundi 18 janvier, un millésime riche de 57 nouveaux étoilés ou promus, malgré une année 2020, explique le guide, “éprouvante pour les restaurateurs”.

Grâce à la 3e étoile décernée à Alexandre Mazzia, chef du restaurant AM à Marseille, le guide Michelin France compte désormais 30 établissements triplement étoilés. Marsan, restaurant de la cheffe Hélène Darroze, et La Merise, du chef Cédric Deckert, décrochent une deuxième étoile. Enfin, 54 restaurants obtiennent leur toute première étoile.

 

“La perspective d'une réouverture [des remontées mécaniques] fin février parait hautement improbable”, a indiqué, mercredi 20 janvier, Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État en charge du Tourisme, au terme de la réunion avec les acteurs de la montagne. Les professionnels vont devoir renoncer aux vacances de février, sur lesquels ils comptaient pour redresser la barre. En l’absence des remontées mécaniques et d’autres activités comme la restauration, les taux d’occupation des stations de montagne ont chuté de 70 % par rapport à 2019 durant les dernières vacances de Noël.

 

Les experts de Food Service Vision ont élaboré deux scénarios de reprise, en prenant en compte quatre facteurs liés à la crise sanitaire. Ces quatre facteurs sont : l’évolution de l’épidémie, le déploiement et l’efficacité des vaccins, le rythme d’assouplissement des mesures réglementaires et le climat social.  

  • Le scénario plus favorable intègre un succès rapide de la vaccination et de ses effets : le marché de la CHD marque une reprise avec un gain substantiel de +21 points par rapport à 2020, mais sans rattraper son niveau de 2019.

  • Le moins favorable se base sur une situation où les progrès du vaccin seraient lents et son impact sur la pandémie retardé. Le marché au global resterait sur le même niveau qu’en 2020, soit -35 % en valeur par rapport à 2019.  
L'article qui intéresse

Top 10 des plats en livraison en 2020 

SOS Experts : la sélection de la semaine

Indemnités repas : doit-on les déduire lorsque les salariés sont en congés ? Droit du travail en CHR : les conditions de travail (+ modèles de lettres)  

Facebook

Pertes d'exploitation : René Colomban obtient gain de cause contre Axa, sur Facebook

Twitter

Isolement de sept jours à l'arrivée en Guadeloupe et Martinique : un "coup de massue", sur Twitter

Instagram

Ouverture de l’Hôtel du Sentier à Paris, sur Instagram

 

 

#Recap