×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Alain Ducasse : "Nous devons être imaginatifs dans les solutions en faveur du tourisme et persévérants dans leur mise en oeuvre"

Vie professionnelle - mardi 14 mars 2017 15:43
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

À l'occasion de la 3e édition de Goûts de/Good France, manifestation qui valorise la gastronomie française dans le monde et qui se déroulera cette année le 21 mars, le chef multi-étoilé donne ses propositions pour promouvoir le tourisme en France.



© France Diplomatie


L'Hôtellerie Restauration : Première destination touristique mondiale en nombre de touristes, la France n'est que troisième en termes de recettes. Comment réagissez-vous devant cette réalité ?

Alain Ducasse : La seule réaction possible est d'agir, c'est-à-dire de se mobiliser, tous ensemble. D'être imaginatif dans les solutions en faveur du tourisme et persévérant dans leur mise en oeuvre. Améliorer la place de la France dans le classement du tourisme n'est pas une affaire abstraite de PIB ou autre. C'est une question très concrète d'emplois qui pourraient être créés dès demain et le pays en a terriblement besoin.


Quand on observe les politiques volontaristes de certains pays qui misent sur la gastronomie pour dynamiser leur attractivité, ne pensez-vous pas que la France pourrait faire plus ?

Bien sûr que nous pourrions faire plus. La France possède un potentiel immense dans le tourisme en général et la cuisine en particulier. Si les résultats ne sont pas à la hauteur des attentes, c'est clairement parce que nous ne faisons pas assez pour les exploiter.


Que proposez-vous ?

Lorsque Laurent Fabius, à l'époque ministre des Affaires étrangères et du Développement international, a lancé les premières assises du tourisme en novembre 2013, j'ai salué cette initiative et j'ai contribué aux travaux du Conseil de promotion du tourisme mis en place l'année suivante. Récemment, le Collège culinaire de France, que j'ai l'honneur de coprésider avec Joël Robuchon, a fait des propositions précises. Pour l'essentiel, nous proposons de créer une haute autorité qui donnerait, de façon pérenne, l'impulsion à un vaste éventail d'actions destinées à la promotion du tourisme. Il s'agit de disposer d'une structure dont les compétences sont transversales, à l'instar par exemple de ce qui est fait pour les politiques des villes ou de santé publique.

Mais il ne faut pas penser que la solution viendra exclusivement de la puissance publique. Pour redonner au tourisme la place qui lui revient, nous avons aussi besoin d'encourager entrepreneuriat et de donner de l'attractivité aux métiers du tourisme. Cela nécessite de réfléchir à la formation et de changer nos mentalités. Le tourisme français ne se développera que si tous les Français, ceux travaillant dans le secteur mais aussi l'ensemble de la population, comprennent que bien accueillir les visiteurs est absolument crucial.


Ces mesures pourraient-elles avoir des effets positifs rapidement ?

Je pense qu'un coup d'accélérateur institutionnel peut avoir rapidement des effets bénéfiques tant en matière de retombées que d'attractivité et de confiance pour les acteurs du tourisme.
Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Implanter et équiper son restaurant
par Jean-Gabriel du Jaiflin
Services