×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Le réseau Service en Tête a fêté ses 10 ans à Barcelone

Vie professionnelle - mardi 3 janvier 2017 09:33
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


De g à d : Jacques Chomentowski (adhérent), Eric Dubois, Loïc Latour et  Laurent Bolzacchini (adhérent).
De g à d : Jacques Chomentowski (adhérent), Eric Dubois, Loïc Latour et Laurent Bolzacchini (adhérent).

C'est à Barcelone que s'est déroulée fin 2016 l'assemblée générale de Service en Tête avec une présence record d'adhérents : 300 personnes, représentant plus de 140 établissements. Après Londres en 2013, Berlin en 2014, Paris en 2015, le choix d'une capitale pour le rendez-vous annuel de l'association répond à un besoin : offrir la possibilité aux professionnels du bar et de la restauration d'approcher les nouvelles tendances, évolutions, spécificités, sur le terrain, dans sa diversité culturelle et commerciale. Le postula prend la forme d'un rallye entre des exploitants issus de toute la France, qui vont, ensemble, à  la rencontre de concepts innovants, marquants, des dernières ouvertures et créations. L'association est née il y a dix ans sous l'impulsion de France-Boissons. A l'époque, il s'agissait avant tout d'engager une réflexion avec les professionnels, à partir de cette question : comment donner envie aux consommateurs de revenir dans les établissements ? Au fil des années, un véritable réseau s'est constitué associant échanges et services au professionnel, à l'instar des formations désormais déployées, qui ont lieu en entreprise et quasiment sur-mesure (Service en Tête Académie) ou encore l'accompagnement des établissements vers des certifications (label Qualité Tourisme, Maître Restaurateur...). « Nous sommes dans une démarche qui place le café, la brasserie, le restaurant au coeur de la société, explique Franck Fléchard, directeur de la communication de France-Boissons. Le réseau s'enrichit par l'expérience de ses adhérents et réfléchit aux actions à mettre en oeuvre, en s'aidant d'audits et en acceptant d'être remis en cause, d'être 'challengés' au quotidien pour répondre aux nouveaux défis du marché . En 2015, l'opération Petits Gourmets a travaillé sur l'accueil des plus jeunes. L'idée était de faire comprendre, par exemple, qu'un menu enfant ne doit pas se résumer à un jambon ou burger frites. » Service en Tête, c'est également un maillage territorial, qui se revendique en tant que tel. Sous l'appellation 'Comptoirs et Territoires', à l'initiative de France Boissons, des rencontres ont ainsi pu avoir lieu entre des professionnels engagés et les pouvoirs publics, en région, sur le thème compliqué de la désertification et des solutions potentielles, qui vont donner lieu à un livre blanc.

Des visiteurs acteurs…

Pour Loïc Latour, président de Service en Tête, le succès du réseau passe par son esprit d'ouverture, sa capacité à rechercher des idées, « à les dupliquer ou les adapter ». Le Family Fun Park est installé à Merchers-sur-Gironde (17), commune de 3000 habitants proche de Royan. Celui-ci a réussi à se faire connaître en diffusant une vidéo qui a été visionnée 60 000 fois en quelques jours. La Corde à Linge et la Hache, à Strasbourg (67), ont augmenté la fréquentation en sensibilisant leurs équipes à la qualité. Le Paradiso, à Wittenheim (68) s'est lui aussi inscrit dans une courbe ascendante en travaillant sur les visites mystères. Le Chamois, à Saint-Etienne-du-Rouvray (76), a gagné deux euros sur le ticket moyen en adaptant son offre en fonction des concerts donnés au Zénith et de nouvelles procédures de services pour éviter les coups de feu insurmontables. « Service en Tête, c'est un outil façonné par les professionnels, en perpétuel évolution. L'esprit de nos rallyes va dans ce sens » ajoute Loïc Latour. A Barcelone, pour la première fois, les adhérents sont devenus des acteurs en créant leurs propres tapas. Toucher les produits, s'en inspirer, les manipuler sous la conduite d'un professionnel barcelonais a été une « expérience extrêmement intéressante » reconnaît un adhérent, dont c'était la première 'AG'et qui s'est promis d'être à nouveau là en 2017.

Sylvie Soubes
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR : les ruptures du contrat de travail (+ modèles de lettres)
par Tiphaine Beausseron et Daniel Gillot
Services