×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Les restaurateurs n'ont pas l'obligation de proposer des doggy bags

Vie professionnelle - lundi 4 janvier 2016 16:28
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés



Les restaurateurs n'ont pas l'obligation de proposer des doggy bags à leurs clients, rectifie l'Umih alors que plusieurs articles parus dans la presse grand public ces derniers jours laissent entendre le contraire. « Au 1er janvier 2016, les restaurateurs sont soumis à une obligation de tri lorsqu'ils produisent plus de 10 tonnes de biodéchets par an, soit environ 150 à 200 couverts/jour.  Cette obligation est issue de la loi 2010-788 du 12 juillet 2010, dite Grenelle 2. La réglementation n'impose aucune obligation sur le doggy bag. Cette solution est cependant recommandée par l'Umih comme un des moyens de lutter contre le gaspillage alimentaire » précise la rue d'Anjou. Même constat au Synhorcat (GNI) qui porte notamment la valorisation des biodéchets issus de la restauration et de l'hôtellerie en région parisienne. L'initiative, conduite par un restaurateur, Stephan Martinez, fondateur de la société Moulinot, consiste à collecter auprès des professionnels parisiens leurs biodéchets, qui seront ensuite valorisés par méthanisation. L'opération a rencontré un vif succès.
Sylvie Soubes

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR (+ modèles de contrats et fiches de paie)
par Pascale Carbillet
Services