×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

L'Umih 38 se rapproche de ses adhérents

Vie professionnelle - jeudi 28 janvier 2016 09:44
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Villard-de-Lans (38) Après trois ans d'interruption, le syndicat a organisé son congrès annuel, le 26 janvier au Grand Hôtel de Paris, preuve de sa volonté de renouer avec ses membres.



Fabien Zebbar, président de l'Umih 38, et Luc Magnin, président de l'hôtellerie saisonnière de l'Umih 38, accueillent les professionnels à leur congrès 2016.
Fabien Zebbar, président de l'Umih 38, et Luc Magnin, président de l'hôtellerie saisonnière de l'Umih 38, accueillent les professionnels à leur congrès 2016.

Fabien Zebbar, élu président de l'Umih 38 l'an dernier, l'avait promis : il veillerait à se rapprocher des adhérents. Promesse tenue. C'est à Villard-de-Lans (Isère) que le syndicat professionnel a convié ses adhérents pour un après-midi riche d'échanges, en présence de Laurent Duc, président de la branche hôtellerie de l'Umih national. "Ce congrès à Villard-de-Lans est le premier d'une série que nous organiserons dans les massifs" a même annoncé Fabien Zebbar. C'est "une très bonne nouvelle", selon Luc Magnin, président de l'hôtellerie saisonnière de l'Umih 38, ravi d'accueillir dans son établissement - Le Grand Hôtel de Paris - des confrères du Vercors parmi la cinquantaine de professionnels présents.

Laurent Duc était venu avec quantité d'informations à apporter aux adhérents, sur l'affichage des prix de chambre, la fiche de police, l'obligation de mettre en place un médiateur ou les dangers de l'économie dite collaborative, un thème qui a réveillé de vieux démons. "Voilà des années qu'en station, nous avons soulevé le problème de la concurrence que vivent nos hôtels. Mais on ne nous écoutait pas alors", a regretté Luc Magnin.

91 Maîtres restaurateurs dans le département

Autre sujet sensible pour ces établissements, la nécessité de justifier d'une lourde garantie financière lorsque l'hébergement ne constitue pas l'essentiel du package. "Cela va vraiment nous poser problème", a prévenu Luc Magnin. Le côté restauration ne fut pas oublié, avec notamment une alerte de Laurent Gras, vice-président de l'Umih 38 sur la montée en puissance de l'économie collaborative sur la restauration : "Nous courons le même danger que l'hôtellerie." En revanche, la satisfaction était de mise côté Maître restaurateur. Avec 91 établissements labellisés fin 2015, l'Isère est le sixième département français. Cette bonne place, Chantal Carrioz, maire de Villard-de-Lans et vice-présidente tourisme du département, espère la conforter. Elle a d'ailleurs appelé de ses voeux une mobilisation des professionnels : "L'an dernier, seuls 60 % de l'enveloppe de crédits votés pour le secteur ont été utilisés. Ce n'est pas acceptable !"


Nathalie Ruffier
Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
E-réputation : gérer ses avis clients en ligne
par Thomas Yung
Services