×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Edito du journal n° 3434 du 19 février 2015 : "Boules de neige et théorèmes"

Vie professionnelle - mercredi 18 février 2015 14:39
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


© DOM


La réforme territoriale, qui divise par deux le nombre des régions, implique de revoir le zonage des vacances et le calendrier scolaire. Si l'annonce s'adresse avant tout à la communauté scolaire, celle-ci concerne également le secteur du tourisme qui n'a été que très rarement, jusque là, admis rue de Grenelle. Va-t-il, cette fois, être un tant soit peu entendu ? La ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, qui aura déjà fort à faire avec ses propres troupes – des préavis de grèves ont d'ores et déjà été évoqués à propos des dates de rentrée – va-t-elle prendre en considération l'aspect pratique et défendu par les professionnels de la montagne ?

L'essentiel des attentes se concentre sur les vacances de printemps dont le prolongement sur le mois de mai a eu des conséquences directes et négatives sur l'économie. La Fagiht, qui sera reçue au ministère de l'Education nationale le 5 mars, plaide pour le dézonage des vacances de printemps, au même titre que celles de la Toussaint ou de Noël, en les remontant sur avril. C'est un point de vue et il a le mérite d'être cohérent avec la réalité des stations. Des fédérations de parents d'élèves et syndicats d'enseignants se sont déjà prononcés, de leur côté, pour une réduction du zonage en règle générale, optant pour deux zones qui offriraient un meilleur équilibre sur l'année entre cours et congés. Les avis vont-ils se rejoindre ? Dans ce dossier, sensible par excellence, le tour de table doit être intelligent. Au nom des enfants d'abord, au nom du bon sens ensuite. L'un n'ira pas sans l'autre, quoi qu'on en dise.
Enfin, normalement...

Sylvie Soubes

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Développer votre créativité culinaire par combinaison
par Gilles Charles
Services