×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Le secteur représente près de 100 000 postes saisonniers en hiver et plus de 300 000 en été

Vie professionnelle - mardi 20 janvier 2015 11:28
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

C'est ce qui ressort de l'étude que vient de publier le l'OPCA Fafih, réalisée en collaboration avec le Cereq.



Comme le rappelle le Fafih « l'emploi saisonnier constitue un enjeu économique important en particulier dans le secteur de l'hôtellerie restauration ». Or, avant le travail engagé en 2010 par l'OPCA avec le Cereq, il n'existait pas d'étude chiffrée sur le secteur. L'Observatoire de l'OPCA a comblé ce vide et l'organisme vient de publier les derniers résultats des travaux. La tâche était d'autant plus difficile que l'emploi saisonnier « n'est pas repéré en tant que tel dans les déclarations des employeurs. Il est défini ici par une combinaison des critères de durée et de période sur l'année. » Pour établir l'état des lieux, ont donc été retenus  «les postes considérés dont le début et la fin n'excèdent pas les limites de la saison. La saison d'hiver s'étendant du 1er décembre au 31 mars et la saison d'été du 1er avril au 30 septembre.  Ainsi défini, le nombre de postes de saisonniers dans l'Hôtellerie-Restauration s'élève à : 98 200 pour l'hiver 2010-2011, soit 3 200 postes en moins par rapport à l'hiver 2006-2007, 328 400 pour l'été 2011, soit 27 200 postes en plus par rapport à l'été 2007, sur un total de 1 688 900 postes rémunérés sur l'année 2011 ». Soit près de 100 000 postes saisonniers en hiver et plus de 300 000 en été. « Par rapport à 2007, le recours à l'emploi saisonnier sur l'année a progressé dans les mêmes proportions que la hausse globale du nombre de postes dans le secteur (1 611 600 postes en 2007 et 1 688 900 en 2011, soit 5% de hausse pour l'ensemble des postes rémunérés dans le secteur et 6% de hausse pour le nombre de postes saisonniers sur l'année). »  La restauration traditionnelle et les traiteurs est le plus fort avec 58%, suivi par l'hôtellerie, 24%, la restauration collective, 12% et  les cafés et débits de boissons, 6%. (Source DADS 2011).
Journal & Magazine
N° 3763 -
07 janvier 2022
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Spa : check-list pour ouvrir
par Perrine Edelman
Services