×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Le Synhorcat s'implante dans le Nord-Pas-de-Calais

Vie professionnelle - jeudi 31 mai 2012 09:23
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

59 - Nord Après la création il y a quelques mois de l'Umih Nord-Pas-de-Calais, c'est au tour du Synhorcat de se développer dans la région. Présidée par Dany Deleval, cette nouvelle section s'est donné comme priorité le dossier des baux commerciaux.



Dany Deleval devient la présidente de la section Nord du Synhorcat. Alain Mailleux est vice-président.
Dany Deleval devient la présidente de la section Nord du Synhorcat. Alain Mailleux est vice-président.

L'assemblée constitutive s'est tenue mardi 29 mai en présence d'une cinquantaine de personnes. Le Synhorcat possède désormais sa section Nord-Pas-de-Calais. Elle est présidée par Dany Deleval, une syndicaliste chevronnée qui a quitté la présidence de l'Umih Lille en avril dernier. Elle est épaulée par Alain Mailleux, cafetier lillois qui a lui aussi quitté l'Umih pour rejoindre le Synhorcat. Cette nouvelle section prend place dans une structure régionale existante, le Synhorcat Nord-Normandie. "Nous y gagnons en rapidité, précise Dany Deleval, qui en prend aussi la vice-présidence. Nous nous appuyons sur ses statuts et nous bénéficions de sa dynamique."

"Nous ne sommes pas dans la culture du nombre"
Le courant est vite passé entre la Lilloise et les instances dirigeantes du syndicat. "Didier Chenet [président du Synhorcat, NDLR] a été impressionné par le travail que nous avons fait sur le dossier des terrasses", commente Dany Deleval. Quant à Marcel Benezet, le président des cafetiers qui avait lui aussi fait le déplacement, il est reparti avec cette fameuse charte des terrasses âprement négociée, avec l'idée de s'en inspirer pour Paris. Concernant son action sur le terrain, la nouvelle présidente est claire. "On prendra notre place. Nous avons des compétences. Il n'y a que 500 adhérents de l'Umih à Lille sur quelque 2 000 professionnels. Mais nous ne sommes pas dans la culture du nombre. Nous nous posons plutôt la question : que peut-on faire ? Nous vivons une époque intéressante. Nous voulons être force de proposition et surtout ramener l'entreprise au coeur du débat." À Lille, un dossier brûlant l'attend : celui des baux commerciaux qui flambent en centre-ville et acculent les professionnels de la restauration.

Marie-Laure Fréchet

Journal & Magazine
N° 3763 -
07 janvier 2022
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en CHR : outils pratiques
par Jean-Claude Oulé
Services