×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Le Royal Monceau remporte le Trophée Haeberlin

Vie professionnelle - jeudi 22 mars 2012 15:36
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Strasbourg (67) Sébastien Prenot (cuisine), Ahmad Houmani (service) et Jonathan Bauer-Monneret (sommellerie) ont remporté hier la deuxième édition du Trophée Paul-Haeberlin d'Egast. Un beau cadeau pour cette équipe qui s'est préparée durant 6 mois et dont la moyenne d'âge est de 28 ans.



Les yeux étaient rouges, l'émotion à la hauteur d'un concours plein de rebondissements. Jugés par un aéropage de classe mondiale, les trois jeunes gens n'en menaient pas large: "Nous étions venus pour gagner, rappelle Sébastien Prenot. Et nous avions toutes les meilleures conditions pour le faire, l'organisation étant parfaite. Il n'y avait plus qu'à". Après les épreuves écrites du matin, les épreuves pratiques se sont succédées.
Les équipes en salle devaient intervenir dans une langue étrangère face à leurs examinateurs internationaux, présidés par le très médiatique Frédéric Anton. Jonathan Bauer-Monneret, Alsacien de naissance et de cursus, instigateur de la venue de l'équipe, voit ses accords de vin contrariés par deux bouteilles successivement bouchonnées. Pas de panique, il en avait heureusement prévu une troisième.
Pour Ahmad Houmani, c'est une première réussie: "Je n'avais jamais disputé le moindre concours auparavant. Mais j'ai beaucoup appris, nous étions une vraie équipe, nous avons travaillé comme des fous depuis 6 mois. C'est une expérience superbe".
Le thème de cette année était la volaille d'Alsace, dotée d'un label rouge et farcie. Cette année, l'équipe a été récompensée, les récompenses individuelles par poste ont été abandonnées. Les lauréats ont gagné un prix de 15000 euros et le droit d'emporter le trophée créé par l'artiste Raymond-Emile Waydelich. La famille Haeberlin était bien sûr présente au grand complet et Marc Haeberlin a souligné la qualité du concours et que les plats proposés étaient ceux que son père aimait cuisiner à l'Auberge de l'Ill. Après la victoire d'un restaurant norvégien d'Oslo l'année dernière, la France a repris le flambeau.
Flora-Lyse Mbella

Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Communication digitale : web, mobile et réseaux
par Vanessa Guerrier-Buisine
Services