×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Le Brézain propose des soirées sans électricité

Restauration - vendredi 2 décembre 2022 09:50
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Valmeinier (73) Alors que la sobriété énergétique est de mise, ce restaurant savoyard coupe le courant à l'occasion de soirées 'No élec'.



Le Brézain (38 couverts) coupera le courant une fois par semaine pour ses dîners sans électricité.
© DR
Le Brézain (38 couverts) coupera le courant une fois par semaine pour ses dîners sans électricité.

“On va devoir cuisiner à la bougie !”, plaisante la restauratrice Patricia Yvon, en regardant les informations au journal télévisé. Face à la crise énergétique, la propriétaire du restaurant Le Brézain, à Valmeinier (Savoie), réagit avec humour et décide d’organiser une soirée sans électricité. Au menu : fondue savoyarde cuisinée à la bougie, crêpes salées et sucrées concoctées à l'aide d'une crêpière à gaz… Les bougies, disséminées en salle et en cuisine, remplacent les ampoules. Le terminal de paiement par carte bleue, la machine à café, la pompe à bière et les enceintes sont éteints ce soir-là. Seuls le frigidaire et le congélateur restent branchés.

Une clientèle enthousiaste

Lors de la soirée test du 19 novembre, la clientèle de cet établissement familial s’est montrée “hyper enthousiaste”. “Les gens ont joué le jeu. Ils n’ont pas sorti leur portable, ni demandé à payer par carte bleue. Les clients ont pris leur temps, c’était apaisant, observe Patricia Yvon. On n’a même pas eu besoin d’allumer le chauffage, tellement les bougies ont chauffé la salle !” Les équipes ont elles aussi savouré l’expérience. “On a tous passé une super soirée. La seule chose compliquée, c’est la gestion de la vaisselle. On doit la faire après le service ou le lendemain, ce qui alourdit le planning”, poursuit-elle.

L’initiative séduit, au-delà de tout ce que Patricia Yvon aurait pu imaginer. “J’ai beaucoup d’appels de journalistes”, admet-elle. Face au succès rencontré, les dîners aux chandelles deviendront hebdomadaires à partir du 20 décembre, et ce durant toute la saison hivernale.

 

#Energie #LeBrezain


Violaine Brissart
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Covid -19 : principales aides aux CHR et mesures à respecter
par la Rédaction de l'Hôtellerie-Restauration
Services