×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Thierry Fradet, avocat du chef Christophe Leroy : "Un domicile privé n'est pas un restaurant"

Restauration - jeudi 8 avril 2021 19:10
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


Maitre Thierry Fradet s'est exprimé sur BFM TV au nom de son client, le chef Christophe Leroy.
© BFM TV
Maitre Thierry Fradet s'est exprimé sur BFM TV au nom de son client, le chef Christophe Leroy.

Maître Thierry Fradet, l’avocat du chef Christophe Leroy - soupçonné avec Pierre-Jean Chalençon, propriétaire du Palais Vivienne à Paris, d'avoir tenu des dîners clandestins -, s’est exprimé ce jeudi soir sur BFM TV, le chef " réservant ses déclarations aux enquêteurs". "Nous avons indiqué aux enquêteurs que ce que Christophe Leroy a fait a toujours été fait dans des domiciles privés. Les prestations culinaires ont été faites dans un cadre de club, dans des lieux privés et accessoires à d’autres activités", a indiqué l’avocat.

Pour la défense du chef, l’avocat s’appuie sur une décision du Conseil constitutionnel du 11 mai 2020 qui rappelle que la propriété privée est un sanctuaire qui ne peut être soumis aux règles des établissements recevant du public. "Un domicile privé dans lequel le propriétaire fait venir un certain nombre de personnes afin d’y prendre un repas, même tarifé, n’est pas un restaurant", l'avocat comparant la prestation à celle d'un traiteur. "Lorsqu’il s’agit du domicile, il n’y a que des recommandations de la part du Gouvernement, il n’y a pas d’obligation, y compris pour la règle des six personnes", affirme enfin maître Thierry Fradet, qui rappelle enfin que "Christophe Leroy n’a jamais servi à manger à un membre du Gouvernement."

Le domicile parisien du chef a été perquisitionné mercredi soir alors que la police est présente ce soir au Palais Vivienne, propriété de Pierre-Jean Chalençon.

#ChristopheLeroy #RestaurantClandestin 


Marie Tabacchi
Journal & Magazine
N° 3756 -
01 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion des équipes et du service en CHR
par André Picca
Services