×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Restauration : quelles hypothèses pour 2021 ?

Restauration - jeudi 21 janvier 2021 15:28
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

Les experts de Food Service Vision ont élaboré deux scénarios en prenant en compte quatre facteurs précis et objectifs liés à la crise sanitaire, à l'issue de leur dernière étude qui portait sur les quatre derniers mois de 2020.



© GettyImages


Selon leurs analyses, à la réouverture des restaurants et des bars, la consommation sera tirée avant tout par des « occasions loisirs ». La livraison à domicile et le repas sur place devraient se renforcer dans les restaurants, alors que la vente à emporter serait en rétractation. Par ailleurs, l’attractivité de l’offre et le protocole sanitaire renforcé seront essentiels pour sécuriser le trafic.

Concernant le rythme de reprise de l’activité après la réouverture, Food Service Vision a pris en compte quatre facteurs (l’évolution de l’épidémie, le déploiement et l’efficacité des vaccins, le rythme d’assouplissement des mesures réglementaires et le climat social) pour élaborer deux scénarios.

  • Le plus favorable intègre un succès rapide de la vaccination et de ses effets : le marché de la CHD marque une reprise avec un gain substantiel de +21 points vs 2020, mais sans rattraper son niveau de 2019.
  • Le moins favorable se base sur une situation où les progrès du vaccin seraient lents et son impact sur la pandémie retardé. Le marché au global resterait sur le même niveau qu’en 2020, soit -35 % en valeur vs 2019.

Les modèles de développement alternatifs pourraient subsister après la pandémie. Mais pour l’ensemble de la profession, il n’existe qu’une seule issue à la crise qu’elle traverse : rouvrir les bars et les restaurants sans délais.

(source : Food Service Vision)

#restauration #vae #livraison #foodservicevision