×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Covid-19 : cahier de rappel et prise de température dans les bars et restaurants , édito du journal du 3 septembre 2020

Restauration - lundi 31 août 2020 15:49
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés




 

Marre d’être stigmatisés ! Les professionnels ont l’impression de servir de boucs émissaires. Dès qu’il y a une crainte de reprise de l’épidémie ou une hausse avérée, les restaurants, bars, cafés, brasseries sont dans le collimateur. Ainsi, la fermeture à 23 heures des restaurants et bars des Bouches-du-Rhône s’est imposée illico. En Île-de-France, la même sentence était attendue. Mais grâce à une concertation entre la mairie de Paris et les syndicats, elle a été suspendue. Ces derniers ont assuré que les professionnels seraient ultra-vigilants sur le respect du protocole sanitaire et des gestes barrières.

Ils ont même proposé deux mesures supplémentaires : la tenue d’un cahier de rappel des clients pour remonter les cas contacts en cas de contamination et la prise de température à l’arrivée dans l’établissement. Dans le premier cas, il faut compter sur la bonne volonté des clients pour remplir le cahier (avec des coordonnées exactes). Dans le second, on ne pourra détecter que les clients qui ont de la fièvre. Quid des asymptomatiques ? Pour les professionnels, ce sont des mesures qui demandent du temps et de l’investissement. Pourtant, c’est bien la vigilance sur le port du masque et la distanciation qui doivent concentrer tous les efforts. Ceux qui seront pris en faute seront sanctionnés et leur inconscience pourrait nuire autant à la santé qu’à toute la profession.

#edito


Nadine Lemoine
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Reprendre un hôtel : évitez les embûches
par Stéphane Corre
Services