×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Réservation responsable : offrir un euro par réservation à une association caritative

Restauration - vendredi 10 juillet 2020 15:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Loin d'être une « opération bisounours », la généreuse recette se révèle même rentable : jusqu'à 2 euros par couvert économisés.





Si André Terrail (La Tour d'Argent), Sébastien Bras (Maison Bras), Vincent Leroux (Bocuse), Olivier Roellinger et d'autres restaurateurs dans leur sillage participent à l'opération Réservation Responsable, ce n'est pas un hasard.

Au-delà du geste de générosité, se dessine un nouveau modèle économique, astucieux et vertueux. En incitant le consommateur à réserver depuis le site du restaurant, le professionnel échappe aux commissions des plateformes de réservation et il bénéficie aussi du crédit d'impôt relevant des dons associatifs. Au final, une opération qui s'avère donc neutre (voire bénéficiaire) sur le plan économique pour le restaurateur. Et donc accessible à tous, surtout en temps de crise.

 « On donne le choix au consommateur de réaliser un geste doublement responsable : donner à une œuvre caritative d'une part et d'autre part privilégier les circuits-courts en réservant en direct chez le restaurateur. C'est du gagnant-gagnant-gagnant pour le consommateur, le restaurateur et l'association. » explique Antoine Girard, le fondateur de la startup Guestonline à l'initiative du projet.

 

#reservation #solidarite #guestonline

Journal & Magazine
N° 3756 -
01 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Fruits et légumes : dictionnaire
par Frédéric Jaunault
Services