Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Food service & Covid-19 : la reprise s'amorce

Restauration - vendredi 10 juillet 2020 09:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Une étude exclusive Food Service Vision fait un état des lieux de la restauration en France. Depuis le 14 juin et la réouverture des restaurants, le secteur retrouve des couleurs, même si tous les segments n'en profitent pas encore.






La reprise est là, mais elle reste timide Au plus fort de la crise, à la fin du mois de mars, l’ensemble de la restauration hors domicile avait perdu 80 % de son chiffre d’affaires. En juin, elle a regagné 35 points, ce qui représente encore, par rapport à 2019, une perte globale de chiffre d’affaires de 47 % et de 40 % en consolidé sur l’ensemble du premier semestre.

Au premier semestre l’ensemble de la filière restauration aura donc perdu 17,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires, dont 3,5 milliards pour le seul mois de juin. Cela représente 2,3 milliards de repas perdus. La reprise de l’activité était donc encore timide, à fin juin. Et elle se caractérise par une très forte hétérogénéité en termes de segments, de typologie d’établissements et de zones géographiques.

La restauration commerciale a regagné 43 points de chiffre d’affaires en avril et juin, contre 16 points pour la restauration collective. Sur le plan géographique, Paris et le Grand Est enregistrent des performances inférieures à la moyenne (environ - 10 et -20 %), alors que les zones littorales, et notamment le Grand Ouest et la Nouvelle Aquitaine, sont plus favorisées (entre +10 % et +20 % par rapport à la moyenne).

Restauration rapide : une reprise encourageante

Un constat s’impose : c’est bien la restauration rapide qui est le principal vecteur de la reprise. Au mois de juin, sa perte de chiffre d’affaires se situe à -18 % seulement par rapport à la même période en 2019, alors que la restauration à table est à -42 %. C’est la restauration de transport et d’hôtels qui est la plus touchée, avec une perte de -82 %. Avant le confinement, les Français privilégiaient les indépendants aux chaînes sur ce segment. Désormais, ils sur-fréquentent les chaînes (+17 points).

Restauration assise : une reprise progressive

Malgré la réouverture des établissements, la restauration assise connait un contexte plus difficile, avec un chiffre d’affaires toujours lourdement impacté par la crise (-42 points en juin par rapport à la même période en 2019), malgré un taux d’ouverture de 83 %. La restauration gastronomique repart de façon très inégale. Sur les 115 restaurants deux et trois étoiles en France, seuls 77 % avaient réouvert à la fin du mois de juin, contre 86 % pour la restauration assise au global.

#conjoncture #foodservicevision

 



48 % des Français ont fréquenté la restauration rapide

57 % des Français sont retournés dans les salles de restaurant

Journal & Magazine
Services