×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Michel Sarran : « La nature nous ferait-elle payer nos erreurs »

Restauration - jeudi 2 avril 2020 09:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Toulouse (31) "Mobilisons-nous pour aider le personnel soignant comme nous le pouvons. Par des dons, de la nourriture, ou simplement des applaudissements. J'ai cuisiné pour le service pneumologie de l'hôpital Larrey, ainsi que pour l'Oncopole étant parrain de la fondation. Ce n'est pas grand-chose, mais ça fait chaud au coeur de ceux qui reçoivent, mais aussi de ceux qui donnent..."



Michel Sarran a distribué des croque-monsieurs à la truffe au service pneumologie de l'Hôpital Larrey à Toulouse.
Michel Sarran a distribué des croque-monsieurs à la truffe au service pneumologie de l'Hôpital Larrey à Toulouse.

Michel Sarran appelle à la solidarité mais aussi témoigne des interrogations qui taraudent tous les professionnels. 

« Samedi 14 Mars a été une journée extrêmement difficile. L’annonce du Premier Ministre de « fermer tous les restaurants, cafés et commerces non essentiels » a été un coup de massue pour nous tous. Bien que mon restaurant gastronomique soit fermé le week-end, ça n’a pas arrêté. Rassurer, restructurer, parler, réfléchir, décider, agir et puis enfin : fermer. Nous nous sommes donc retrouvés avec mon équipe le lundi matin pour ranger, nettoyer, vider et fermer le restaurant jusqu’à nouvel ordre.

La brutalité de l’annonce rend tout le monde impuissant. Combien de temps cela va-t-il durer ? Qu’en est-il des pertes de marchandises et d’exploitation qui ne sont prises en charge par personne ? Est-ce que les assurances bougeront ?

En attendant d’avoir les réponses à nos questions, concentrons-nous sur l’aspect sanitaire et soyons solidaires pour vaincre ensemble ce virus et l’éradiquer au plus vite..."

#michelsarran #coronavirus

 

 



Journal & Magazine
Services