Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

#Coronavirus : Bruno de Monte : "On sera mieux après-demain"

Restauration - jeudi 9 avril 2020 12:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Paris (75) Covid-19, le jour d'après : comment les observateurs de la gastronomie imaginent l'après crise sanitaire ? Aujourd'hui, Bruno de Monte, directeur général de l'école Ferrandi Paris.



Bruno de Monte, directeur de l'école Ferrandi Paris.
© Ferrandi
Bruno de Monte, directeur de l'école Ferrandi Paris.

“Il y aura bien entendu des lendemains qui chantent mais ce serait, plutôt à mon sens, des surlendemains. Le déconfinement sera progressif et exclut de fait une explosion de joie nationale, un déferlement de clients dans les rues et les restaurants. Le lien social, la confiance, mettront du temps à se rétablir sauf peut-être pour les jeunes qui vont se retrouver très vite. Il y aura un impact sur les établissements de formation. Les candidats pour la rentrée prochaine sont là, en revanche, je ne suis pas certain d’avoir en face les entreprises susceptibles d’accueillir mes apprentis et stagiaires. Ce serait une première pour Ferrandi car tous nos jeunes sont placés avant même la rentrée. Une crise comme nous la vivons aura des effets sur plusieurs trimestres. Le secteur et toute la chaîne de valeur sont très sinistrés et je pense à mes partenaires et amis restaurateurs, hôteliers, commerçants, agriculteurs. Aider les entreprises des CHR est une priorité et le Gouvernement prend des mesures. La branche et les syndicats professionnels, les CCI et les chambres consulaires ont un rôle primordial dans l’accompagnement des entreprises et la reconstruction économique. Il faut écouter les uns et conserver leurs moyens d’agir aux autres”, confie Bruno de Monte.

#Coronavirus #Ferrandi #BrunoDeMonte

 


Francois Pont
Journal & Magazine
#CORONAVIRUS
Offre spéciale d'abonnement gratuit jusqu'au 30 juin 2020
Services