Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

À la table de Mrs Emma Peel

Restauration - vendredi 15 février 2013 12:11
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Liège (BELGIQUE) Insolite, le restaurant liégeois Le Thème change régulièrement de décor. Il vous entraîne actuellement au coeur de la série Chapeau melon et bottes de cuir, dans le sillage de son héroïne.



Cette année, le restaurant Le Thème plonge dans l'univers de Mrs Peel, héroïne de la célèbre série Chapeau melon et bottes de cuir.
© Elodie Timmermans / Création: Chloé Verbaert & Jonas Libon (Lucidee)
Cette année, le restaurant Le Thème plonge dans l'univers de Mrs Peel, héroïne de la célèbre série Chapeau melon et bottes de cuir.

Le numéro 9, impasse de la Couronne, est une maisonnette typique du centre historique de Liège. Un passant non averti ne pourrait nullement deviner que, derrière cette façade aux briques peintes en blanc, se cache depuis août 2012, un décor digne de Chapeau melon et bottes de cuir. À l'intérieur, la scénographie imaginée par le studio de création Lucidee s'apparente à un Cluedo géant, l'idée étant de promener le visiteur dans les différents espaces de la série.

Les clients pénètrent dans un univers victorien, en référence aux manoirs britanniques où se déroulent la plupart des scènes macabres de la série. Ils rejoindront la salle de restaurant à l'esthétique psychédélique après avoir emprunté une porte dissimulée dans une bibliothèque, clin d'oeil aux passages secrets omniprésents dans ce feuilleton culte.

De la mafia aux pharaons

Les décors éphémères, c'est justement la spécialité du Thème, devenu en vingt-cinq ans une institution liégeoise. "Au début, il s'agissait du Snack thématique : quatre tables et un décor qui changeait tous les mois. Je me suis rapidement associé au fondateur, Thierry Huygen. Le restaurant s'est alors agrandi, passant à une trentaine de couverts. Il s'est aussi embourgeoisé au niveau du confort et des prix : il faut compter entre 50 et 60 € par personne, vins compris", glisse le patron, Michel Bebelman, sommelier de formation.

Depuis 1988, les thèmes auront été nombreux et variés. Les convives ont déjà eu l'occasion de dîner dans la cuisine de Ma Sorcière bien-aimée, le boudoir de Madame Soleil ou les petits salons de Madame de Pompadour, sur un jeu d'échecs géant, au pied des remparts de Séville, auprès des pharaons… Ils auront pu écouter leur menu sur un vieil enregistreur dans une atmosphère évoquant Le Parrain de Coppola, ou encore voyager à bord d'une reproduction de l'Orient-Express… "Certains clients jouent le jeu. On en a récemment vu avec des chapeaux melon ou des bottes de cuir. Mais rien n'est imposé !", précise-t-il.

Gastronomie fusion

Côté cuisine, les jeunes chefs Eric Simon et Pierre Loffet proposent une carte de gastronomie fusion qui, elle, ne se calque pas sur le thème en cours. À la table de Mrs Peel, par exemple, on pourra déguster ce mois-ci une Aiguillette de canard rôti, mousseline de champignons à la truffe noire, bacon croquant, carottes et jus brun réduit au muscat, ou encore une Couronne d'agneau néo-zélandais, mesclun de chou cru au yuzu, croquette de pois chiches et sauce aux deux moutardes.

"On a essayé, au début, d'avoir un lien entre le menu et le thème. Mais c'était trop contraignant… Imaginez qu'avec Mrs Peel, on propose du boeuf bouilli à la menthe… Ce n'est pas très vendeur !", dit-il en souriant. La formule plaît, attirant une clientèle tout autant locale qu'internationale. Mais le concept a un coût (entre 10 000 et 20 000 € pour un nouveau décor). Il faudra donc attendre que ce cadre-ci soit rentabilisé avant de songer à un autre thème, d'ici douze ou dix-huit mois.

Violaine Brissart

www.letheme.com
Journal & Magazine
Services