×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Romain Iltis désigné Meilleur sommelier de France 2012

Restauration - mardi 16 octobre 2012 01:53
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Marseille (13) Après avoir obtenu le Master of Port en 2008, le chef sommelier du restaurant triplement étoilé L'Arnsbourg à Baerenthal complète son curriculum vitæ avec le titre de Meilleur sommelier de France, obtenu hier soir en Provence.



Le concours du Meilleur sommelier de France, organisé tous les deux ans par l'Union de la Sommellerie Française (UDSF), n'est pas chose facile à acquérir pour un professionnel. Ils étaient 25 candidats au départ, en avril dernier à Paris. Dimanche 14 octobre, neuf d'entres-eux étaient en lice pour la demi-finale au Palais du Pharo à Marseille (13) : Jonathan Bauer-Monneret (Le Royal Monceau, Paris), Maxime Brunet (L'Oasis, Mandelieu-la-Napoule), Romain Iltis (L'Arnsbourg, Baerenthal), Mikael Grou (Hôtel Georges V, Paris), Guillaume Favreau (Hôtel du Sapin, Charmey - Suisse), Jean-Baptiste Klein (Le Moulin de Mougins, Mougins), Pascaline Lepeltier (Rouge Tomate, New-York - USA), Florent Martin (Hôtel Georges V, Paris), et Antoine Pétrus (Restaurant Lasserre, Paris). Cette 27e édition, accueillie par le Conseil Interprofessionnel des Vins de Provence (CIVP), mettait résolument en valeur les vins de Provence. « Etre Meilleur sommelier de France exige de solides connaissances tant sur le plan professionnel que culturel. Sans omettre savoir vivre et relations humaines indispensables pour exercer ce métier dans l'excellence. Le lauréat ne doit pas oublier les belles leçons que nous enseigne le vin et notamment le partage et l'humilité »  dit Michel Hermet, président de l'UDSF, en prélude de la finale qui s'est déroulée le lendemain, lundi 15 octobre.

Six épreuves en 35 minutes

 Les quatre meilleurs - Pascaline Lepeltier, Romain Iltis, Florent Martin, Antoine Pétrus - se sont donc succédé sur la scène de l'auditorium pour disputer une série d'épreuves pratiques, devant l'élite de la sommellerie hexagonale et près de 650 spectateurs. Notons qu'ils concourraient déjà pour le titre de l'édition 2010 ! Six épreuves ont été dévoilées le jour-même : Analyse sensorielle du vin servi (5 mn) ; Identifier un par un les huit verres de vin sans commentaire et livrer ses conclusions à la fin (8 mn) ; Carafer et servir en apéritif un magnum Côtes de Provence rosé (12 mn) ; Expliquer en anglais les visites incontournables - autour du vin et de la peinture - à ne pas manquer en Provence (5 mn) ; Vérifier et corriger la carte des vins avant son impression et proposer une sélection de 4 vins pour élargir l'offre (4mn) ; Suggérer une boisson accompagnant un risotto aux Saint-Jacques à un client ne buvant ni vin, ni boisson alcoolisée (1 mn). C'est finalement Romain Iltis qui a été récompensé pour la qualité de sa prestation, succédant ainsi à Benjamin Roffet (2010) et Manuel Peyrondet (2008). « Romain avait déjà une longueur d'avance avec les points de la demi-finale. Lors de la finale, il a été particulièrement bon sur la reconnaissance des 8 verres de vin et de l'effervescent (le seul à trouver un Crémant en bouche). Ce concours demande des efforts, on ne le réussit pas du premier coup : c'est la quatrième édition pour Romain » ajoute le président. Prochain événement de l'UDSF : le concours du Meilleur jeune sommelier de France, Trophée Duval-Leroy, qui se déroulera à Vertus (51) en 2013.
Hélène Binet

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en CHR : outils pratiques
par Jean-Claude Oulé
Services