×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

L'Académie Française du Bocuse d'Or soutiendra le candidat français

Restauration - lundi 14 novembre 2011 18:41
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Est-il possible d'imaginer le travail fourni par le jeune cuisinier qui se prépare à porter les couleurs de la France au Bocuse d'Or ? La pression qu'il endure ? Le financement qu'il doit trouver ? Tout juste créée, l'Académie française du Bocuse d'Or sera à ses côtés.



Le 6 mars prochain, on saura qui des 6 garçons ou des 2 filles aura le privilège de représenter la France au Bocuse d'Or Europe puis au Bocuse d'Or international en janvier 2013 à Lyon. Ce 6 mars, à Paris Nord Villepinte, le sort en sera jeté lors de la remise des prix du Bocuse d'Or France. C'est là que tout commence et que l'Académie Française du Bocuse d'Or, composée d'anciens lauréats du Bocuse d'Or, jouera tout son rôle.

« Avec Jacky Fréon, premier lauréat du Bocuse d'Or, nous avons décidé de créer un groupe qui va essayer d'aider le candidat à aller au concours, explique François Adamski, Bocuse d'Or 2001 et président de la toute nouvelle Académie Française du Bocuse d'Or.Nous souhaitons mettre en place une logistique qui améliore ses conditions de travail, c'est-à-dire lui fournir une cuisine à demeure. Moins de déplacement donc moins de frais, moins de fatigue et plus de temps pour se concentrer sur le concours ».En 2000,François Adamski était en poste chez Prunier à Paris, qui venait d'être racheté par PierreBergé. « Le restaurant était fermé pour travaux et je restais salarié, donc j'avais du temps. De plus, Pierre Bergé a payé mes marchandises, mes plats, les transports… J'ai eu la chance de préparer le concours dans de très bonnes conditions. Nous voulons nous aussi apporter au candidat un soutien à la fois logistique, financier, moral, technique et médiatique ».

Appel à toutes les bonnes volontés

Présidéepar FrançoisAdamski, chef du Gabriel à Bordeaux, l'Académie de compose de Yannick Alleno (Le Meurice à Paris), Régis Marcon (Restaurant Régis et Jacques Marcon à Saint-Bonnet-le-Froid), Philippe Mille (Les Crayères à Reims), Michel Roth (Le Ritz à Paris), Franck Putelat (Le Parc Franck Putelat à Carcassonne), Jacky Fréon, Serge Vieira (Restaurant Serge Vieira à Chaudes-Aigues) et Fabrice Desvignes (Ecole Ferrandi à Paris). Mais le noyau dur fait appel aux bonnes volontés, à tous ceux qui sont en mesure d'aider le candidat : des MOF, des professeurs d'écoles de cuisine, des coachs sportifs…« Il est important de s'entourer de gens qui ont l'habitude des concours et qui apportent leur expertise, une ouverture d'esprit. Nous aurons une fonction de conseil auprès du candidat », assure François Adamski.

Quant à la question du financement, il faut compter 120.000 euros pour couvrir les frais des 18 mois de préparation au concours. Evidemment, le candidat doit trouver des sponsors, des entreprises qui peuvent lui faire don de produits, de petits matériels, de plats, de nuitées et d'aide au logement, prêtes à associer leur image à celle prestigieuse de ce concours hors norme. L'Académie planche sur divers projets comme un dîner caritatif ouvert au grand public, des soirées d'exception pour tester les créations du candidat, des opérations sur mesure à concocter avec les sociétés partenaires… « Nous sommes prêts à étudier toutes les suggestions, toutes les idées pour aider notre candidat, souligne le président. La France se mobilise pour le soutenir et partager sa réussite. Rejoignez-nous ! »

 

Académie Française du Bocuse d'Or
Anne Daudin
Tél. : 01 53 30 74 02
Email : promotion@teamfrancebocusedor.com

 

 

Nadine Lemoine

Journal & Magazine
Services