×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration Snacking

Les boulangeries Ange ouvrent leurs vitrines aux restaurateurs

Restauration Snacking - jeudi 12 novembre 2020 14:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés


Un geste d'entraide à l'échelle nationale.
Un geste d'entraide à l'échelle nationale.


Le réseau de boulangeries Ange, qui compte 170 points de vente en France, a décidé d'ouvrir une partie de ses vitrines salées à des restaurateurs locaux chaque jour, entre 16 heures et 20 heures. Ce geste d’entraide se déploie actuellement au niveau national.  À La Teste-de-Buch, sur le bassin d’Arcachon (Gironde), la boulangerie Ange vend les plats des restaurants locaux Oh Marché et Au Chalet Gourmand.

“Les clients ont bien accueilli l’initiative, sur laquelle nous communiquons dès l’entrée de la boutique. Les plats se vendent facilement. Les restaurateurs fixent leur prix et récupèrent l’intégralité des sommes issues de la vente. Cette solution leur permet de continuer à travailler un peu, et de se faire connaitre pour mieux redémarrer ensuite. 600 clients passent chez nous chaque jour”, souligne Benoit Barberi, responsable de la boulangerie. L’idée est de faire tourner différents restaurants pendant la durée du confinement et, pourquoi pas, après si besoin.

#BoulangerieAnge #solidarite  #entraide #venteaemporter


Laetitia Bonnet Mundschau