×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration Snacking

Lodarest modifie sa stratégie et lance Independence Burger

Restauration Snacking - vendredi 11 janvier 2019 11:29
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Après avoir lancé Popeyes Louisiana Kitchen en masterfranchise, l'opérateur change son fusil d'épaule et remplace ses trois points de vente par sa nouvelle enseigne de burgers.



En moins d’un an, Lodarest a complètement changé de cap. En février 2018, l’opérateur de restaurants ouvrait coup sur coup deux établissements Popeyes Louisiana Kitchen à Roques (près de Toulouse) et à Montpellier, puis un troisième à Blagnac en juin. En misant sur cette fameuse marque américaine de restauration rapide - numéro deux mondial du poulet en nombre de points de vente -, le masterfranchisé voyait grand.

Son objectif ? 150 restaurants dans l’Hexagone à l’horizon 2027. Au menu, le challenger de KFC proposait des recettes inspirées de la Louisiane (poulet Bone-in et Boneless, frites cajun…), ainsi que des burgers, wraps et salades.

"Démocratiser le premium"

Mais en décembre, l’aventure tourne court et les trois unités passent sous l’enseigne Independence Burger. “Pour des raisons stratégiques, on pense que Independence Burger sera accessible à un nombre plus important de consommateurs que Popeyes”, avance Loïc Bernard, à la tête de Lodarest. Le concept, élaboré de A à Z par l’opérateur, compte se démarquer en surfant sur “des produits frais et français, à prix accessibles”.

"En France, le marché du burger est divisé en deux segments : les marques qui font du surgelé, comme Burger King, Quick et McDo, et les gourmets : Five Guys et Big Fernand. Les premiers proposent une offre entre 6 et 9 , et les autres entre 14 et 17 . Nous allons démocratiser le premium avec un positionnement tarifaire entre 7 et 9 , pour un menu. Le consommateur recherche plus de qualité, sans être prêt à payer des prix exorbitants. C’est une tendance de fond", analyse-t-il.

 

100 à 200 points de vente

Lodarest, affilié à la foncière immobilière BBFD, vise l’ouverture de 100 à 200 points de vente Independence Burger au cours des dix prochaines années. Des unités sont d’ores et déjà prévues au premier semestre 2019 à Montauban, Toulouse, Bordeaux et au Mans, tandis que le développement en franchise est annoncé pour 2020.

"Le marché de la restauration ne cesse de bouger. Il faut partir sur plusieurs types d’enseignes", estime Loïc Bernard. Lodarest importera donc une marque californienne de casual dining cette année, et un autre concept américain healthy en 2021.


Violaine Brissart
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
La gastronomie moléculaire
par Hervé This
Services